L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 juillet 2016

Pleins feux sur... la recherche et l’esturgeon noir

L'esturgeon noir (Acipenser oxyrinchus) et toi

Esturgeon noirQuel est le plus gros poisson à fréquenter l’eau douce au Québec? Qui malgré sa taille imposante, plus de 2 mètres, passe habituellement inaperçu? Qui se reproduit la première fois vers l’âge de 20 ans? Quel est cet animal dont le corps est dépourvu d’écailles et qui possède un squelette cartilagineux? Qui se manifeste parfois par des bonds spectaculaires hors de l’eau? Il s’agit de l’esturgeon noir (Acipenser, nom européen pour esturgeon et oxyrinchus, nez pointu).  Pour en savoir plus sur ce véritable « fossile vivant », lis ce qui suit.

L'habit ne fait pas le moine!

Les chercheurs Daniel Hatin et François Caron du ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Cliquez pour agrandir.Jusqu’à tout récemment, on ignorait complètement où se trouvait ses lieux de fraie. Depuis 1998, une équipe de chercheurs a capturé un peu plus de 150 géniteurs à l’aide de filets. Pour suivre leurs déplacements jusqu’aux sites de fraie, 69 d’entre eux, dont 21 femelles, ont été munis d’un émetteur. Pour l’instant, trois sites de fraie, tous situés dans le fleuve Saint-Laurent, en amont de Québec, ont été repérés : le premier se trouve près de l’embouchure de la rivière Chaudière, le second entre Neuville et Saint-Antoine-de-Tilly et le troisième à quelques kilomètres en amont du quai de Portneuf, à un endroit particulièrement turbulent du fleuve connu sous le nom des rapides Richelieu. Il est fort probable que d’autres sites de fraie puissent être identifiés dans les prochaines années, ce qui nous permettrait d’assurer leur protection.

Émetteur installé sur un esturgeon noir pour suivre les déplacements de cette espèce par télémétrie.Grâce à l'étude de leurs déplacements depuis leur départ des frayères, il a été possible de situer trois secteurs d'alimentation. D'emblée, on croyait que ceux-ci se trouveraient en eau saumâtre. C'est d'ailleurs le cas d'un site repéré au nord de l'île aux Grues et d'un autre, en face de Sault-au-Cochon. Fait surprenant, le troisième lieu d'alimentation se trouve en eau douce. Il s'agit de l'embouchure de la rivière Saint-Charles, à l'intérieur du port de Québec. Profitant de sa richesse en invertébrés, plusieurs esturgeons noirs s'y arrêteraient après la fraie avant de poursuivre leur migration vers les eaux saumâtres. Lors d’un échantillonnage près de l’île Madame, les chercheurs ont découvert une concentration importante d’esturgeons juvéniles. L’île Madame est donc un site d’alimentation important pour les esturgeons non matures.

Il parait que

L’un des plus gros esturgeons noirs jamais capturés a été attrapé au Nouveau-Brunswick. Il pesait 369 kg et mesurait 4,2 mètres! 

Esturgeons noirs juvéniles

La famille des esturgeons est très ancienne, il y a 100 millions d’années des espèces semblables à celles que l’on connaît aujourd’hui nageaient dans nos eaux.

Le nombre d’œufs par femelle varie de 800 000 à 2,4 millions!

Le mot « caviar » désigne essentiellement les oeufs des espèces d’esturgeons; 90% du caviar mondial provient de la mer Caspienne.

Le suivi des individus munis d'un émetteur a également permis de déterminer la période de l'été favorable à la reproduction de l'esturgeon noir dans le Saint-Laurent. Celle-ci semble avoir lieu entre la fin de juin et la mi-juillet, lorsque la température de l'eau oscille entre 15 et 23 °C. Plusieurs caractéristiques des esturgeons ont aussi été déterminées, par exemple le poids, la longueur, l'âge ainsi que le sexe des reproducteurs. À ce sujet, il faut au moins seize ans aux mâles, et encore davantage pour les femelles, avant d'atteindre l'âge de la première reproduction. Au lieu de se reproduire chaque année, comme le font la grande majorité des poissons, les mâles ne se reproduisent que tous les trois ou quatre ans et les femelles, moins souvent encore.

En plus de fournir des précisions concernant l'emplacement et l'utilisation de plusieurs aires de concentration de l'esturgeon noir, les travaux ont permis de caractériser les déplacements effectués au cours des migrations. En moyenne, cette espèce parcourt 11,3 km par jour. Le plus grand déplacement enregistré en une journée est de 64,8 km, ce qui démontre la capacité de l'esturgeon noir du Saint-Laurent d'effectuer d'importants déplacements en peu de temps.

Les pêcheurs commerciaux doivent observer des règles afin d’assurer la survie des esturgeons reproducteurs. Ces règles concernent la saison de pêche, le quota, la taille des poissons capturés. Les poissons de plus de 150 cm de longueur doivent être remis à l’eau.

Le fleuve Saint-Laurent est une voie maritime importante et plusieurs utilisations : transport maritime, dragage, rejet d’eaux usées, etc., pourraient causer du tort aux habitats. Il faut demeurer vigilant.

Malgré toutes ces mesures et les recherches en cours, la situation de cette espèce inquiète les biologistes. L’esturgeon noir a été placé sur la liste des espèces susceptibles d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec.

Tous les goûts sont dans la nature…

Esturgeon noir et esturgeon jauneLes esturgeons sont les plus gros poissons du Québec et comptent parmi les animaux qui vivent le plus longtemps. Au Québec, il y a 2 espèces : l’esturgeon jaune (Acipenser fulvescens) et l’esturgeon noir. La taille habituelle de l’esturgeon jaune varie entre 90 et 140 cm et son poids oscille entre 5 et 35 kg. L’esturgeon noir est le plus gros des deux et un adulte mesure normalement plus de 1,7 m et pèse plus de 45 kg. L’esturgeon jaune vit en eau douce dans les grandes rivières et les lacs alors que l’esturgeon noir est anadrome et fréquente plutôt les estuaires.

L’esturgeon noir possède un corps trapu et allongé en forme de cylindre ou de torpille. Comme chez tous les esturgeons, il a un long museau et une bouche ventrale précédée de quatre barbillons. Le corps de l'esturgeon noir est recouvert de cinq rangées de plaques osseuses, lesquelles constituent une armure de protection. La forme de sa queue est remarquable: on dit qu’elle est hétérocerque puisque les deux lobes ne sont pas symétriques.

Photo prise le 25 août 1980 à Cap Saint-Ignace. Esturgeon noir femelle de 190 kg qui mesurait un peu plus de 3 m. Elle portait des oeufs dont le poids représentait 48 kg. Sur la photo : M. Antonio Bouffard. Cliquez pour agrandir.L'esturgeon noir est un poisson anadrome, c’est-à-dire qu’il se reproduit en eau douce mais passe la majeure partie de sa vie en eau salée. On retrouve l’esturgeon noir uniquement sur la côte Atlantique, depuis le golfe du Mexique en Floride jusque dans le golfe du Saint-Laurent. La population qui vient se reproduire dans le fleuve est donc la population la plus nordique et selon toute vraisemblance, la population la plus abondante.

L’esturgeon noir est principalement recherché pour la qualité de sa chair qui est par la suite  fumée. Il est l’objet d’une pêche commerciale importante dans la portion du fleuve comprise entre les villes de Québec et de Rivière-du-Loup depuis fort longtemps. À la fin des années 60, les captures ont été très faibles, voire nulles, pour presque dix années consécutives, ce qui a fait craindre sa disparition, sans que l’on puisse expliquer ce qui s’était passé. L’esturgeon noir est réapparu depuis lors dans les pêcheries, mais il faut mieux connaître ses habitats essentiels pour en assurer leur protection.

Une trentaine de pêcheurs commerciaux capturent annuellement, entre Québec et Rivière-du-Loup, près de quatre mille esturgeons noirs.  Les esturgeons les plus âgés fréquentent les zones profondes du Saint-Laurent, particulièrement les chenaux et les fosses. Or, les pêcheurs commerciaux installent leurs filets en eau peu profonde, ce qui leur permet de capturer presque uniquement des esturgeons âgés entre 4 et 20 ans, donc non matures sexuellement.

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Fiches reliées

Poissons du Québec
Poissons du Québec

Fiches descriptives des poissons du Québec

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
2 votes
255

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »