L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
L'énergie éolienne

Un développement qui se fait dans le sens du vent?

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
5 votes
255
Jeunex explorateurs d'un jour
Jeunes explorateurs d’un jour

Découvrir son métier auprès de passionnés

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
0 vote
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
L'énergie éolienne

Un développement qui se fait dans le sens du vent?

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
5 votes
255
Jeunex explorateurs d'un jour
Jeunes explorateurs d’un jour

Découvrir son métier auprès de passionnés

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
0 vote
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
45 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
13 votes
255
Pleins feux sur...
Pleins feux sur...

D'un mois à l'autre, redécouvrez la faune sous ses aspects les plus étonnants

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
5 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
45 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
13 votes
255
Pleins feux sur...
Pleins feux sur...

D'un mois à l'autre, redécouvrez la faune sous ses aspects les plus étonnants

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
5 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Minéralogie et géologie
Guide pratique d’identification des minéraux

40 minéraux à découvrir près de chez vous

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Minéralogie et géologie
Guide pratique d’identification des minéraux

40 minéraux à découvrir près de chez vous

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
4 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

27 mai 2020

Pleins feux sur… les demoiselles et les libellules

Les demoiselles, les libellules… et toi

A-Agrion des scirpes

Elles sont colorées et resplendissantes. Elles maîtrisent parfaitement l’art du vol. En plus, elles sont utiles et s’observent facilement. Voilà plusieurs raisons de s’intéresser à ces insectes fascinants. Demoiselles, libellules, odonates sont tous des noms utilisés fréquemment lorsque l’on parle de cet ordre d’insectes. Mais qu’en est-il exactement? Ce mois-ci, la capsule Pleins feux sur… s’intéresse au cycle de vie des odonates et aux éléments qui caractérisent ce grand groupe. Tu pourras aussi y trouver quelques trucs pour les observer et les identifier plus facilement.

L’habit ne fait pas le moine

B-Anax précoce

Avant tout, précisons que les libellules et les demoiselles sont des insectes. Elles possèdent donc des caractéristiques communes à tous les insectes. Leur corps est divisé en trois parties : la tête, le thorax et l’abdomen.  De plus, elles ont six pattes et possèdent un squelette externe (exosquelette). Le grand groupe des insectes est ensuite séparé en plusieurs ordres différents. Les insectes regroupés dans un ordre ont des caractéristiques physiques similaires.

Les libellules et les demoiselles font partie de l’ordre des odonates. Les odonates se distinguent  par leurs deux paires de longues ailes, leurs très gros yeux et leur corps allongé. De plus, comme les autres insectes, ils ont un cycle de vie en plusieurs stades.

Cycle de vie des odonates

Le cycle de vie des odonates comporte trois formes bien distinctes : l’œuf, la naïade (stade larvaire) et l’adulte (imago).

Les œufs sont déposés dans l’eau ou dans le sol humide par la femelle. Certaines espèces pondent aussi leurs œufs sur ou dans la végétation aquatique (à l’intérieur de la tige par exemple). Selon les espèces, les œufs vont éclore entre quelques jours et quelques mois après la ponte.

Naïade

Vient ensuite la forme immature, la naïade, qui correspond au stade larvaire. La naïade ne ressemble en rien à l’adulte puisqu’elle est exclusivement aquatique. Elle possède des branchies et elle est parfaitement bien adaptée à ce mode de vie. La durée de vie de la naïade est très variable selon les espèces : de quelques mois à quatre ans! Durant sa vie aquatique, la naïade va muer plusieurs fois, jusqu’à une dizaine de fois pour certaines espèces. Ce processus lui permet de changer de « peau » (cuticule parfois appelée carapace). La naïade se débarrasse ainsi de son squelette externe, ce qui va lui permettre de grandir.

Le dernier changement de forme s’effectue à l’extérieur de l’eau. C’est le passage à la vie adulte, aussi appelé émergence. La naïade quitte le milieu aquatique et se fixe solidement à la végétation. L’adulte va ainsi quitter sa « peau » de naïade, déployer ses ailes et prendre son envol. C’est la dernière mue. La longévité de l’adulte est de une à quelques semaines. Le but ultime : trouver un partenaire (ou des partenaires) et se reproduire afin que le cycle se poursuive.

Que ce soit sous la forme de naïade ou d’adulte, les demoiselles et les libellules sont d’excellentes prédatrices. La naïade possède une bouche avec une structure unique chez les insectes. On la nomme le « masque ». Ce masque est muni de crochets et peut être projeté vers l’avant afin de capturer efficacement les proies. Rien n’y résiste : larves d’insectes, vers, petits crustacés et même des têtards de grenouilles.

L’adulte quant à lui possède une tête mobile avec des yeux immenses. Des atouts parfaits pour chasser les insectes aériens dont il raffole. Moustiques et autres petites mouches, coléoptères et même d’autres libellules font partie de son menu diversifié. Agiles, précis et rapides en vol, les odonates sont des as des prouesses aériennes. Le vol stationnaire et même le vol à reculons n’ont aucun secret pour eux.

C-Caloptérys bistré

Alors qu’en est-il des différences entre demoiselles et libellules? Il faut savoir que les odonates se divisent en deux groupes : les sous-ordres des zygoptères et des anisoptères. Ces deux groupes ont des différences sur plusieurs plans, mais il y a une caractéristique en particulier qui permet de les distinguer facilement. Cette différence se trouve au niveau de la position de leurs ailes lorsqu’ils sont au repos. Les zygoptères, que l’on appelle demoiselles, ont les ailes jointes (ou légèrement écartées) sur le dos au repos. C’est facile à retenir, car ça commence par la même lettre : « d »! Les demoiselles ont les ailes sur le dos au repos.

E-La julienne

.

Les anisoptères, que l’on considère comme les vraies libellules, ont les ailes étalées à angle droit de chaque côté de leur corps. De plus, les libellules ont le corps plus gros et une allure plus robuste alors que les demoiselles ont une allure plus délicate avec un corps plus fin.

Il parait que

Il est possible de trouver des exuvies (peau rejetée après la mue) de demoiselles et de libellules lors d’une balade dans la nature. Il suffit d’observer attentivement la végétation qui entoure les plans d’eau. Ces exuvies restent parfois accrochées quelque temps après l’émergence.

À la forme adulte, les libellules et les demoiselles ne grandissent pas. Une fois émergées, elles sont à leur taille maximale. Une petite libellule ne deviendra jamais grande; c’est une caractéristique propre à son espèce.

L’ordre des odonates compte 6000 espèces dans le monde réparties sur tous les continents, sauf en Antarctique.

Contrairement aux papillons (lépidoptères) et aux mouches (diptères) par exemple, les odonates n’ont pas de stade cocon ou chrysalide dans leur cycle de vie.

Le 8 juin est la journée nationale des insectes.

Tous les goûts sont dans la nature

Les adultes demoiselles et les adultes libellules sont faciles à observer. Il suffit d’être au bon endroit, au bon moment. Tu as de bonnes chances de trouver des adultes à proximité des étangs et des milieux humides bien que certaines espèces s’en éloignent et peuvent se trouver dans les clairières ou en bordure des forêts. L’important, c’est qu’elles aient accès à un lieu ouvert afin de pouvoir chasser.

D-Leste disjoint

De plus, elles adorent le soleil et la chaleur. Il est donc inutile de partir tôt le matin ou de sortir par temps pluvieux pour les observer.

 .

Elles attendent que la chaleur du jour soit installée avant de partir en chasse.

Lors de tes balades dans la  nature cet été, amuse-toi à déterminer si ce sont des demoiselles ou des libellules que tu rencontres. Et tu peux pousser plus loin tes observations. Plusieurs espèces sont facilement identifiables à condition de porter attention à certains détails physiques. Une bonne idée serait de te servir d’une paire de jumelles pour les observer. Bien oui, comme tu le ferais pour observer les oiseaux! Les jumelles te permettront de voir des détails que tu ne pourrais pas voir à l’œil nu.  

Les odonates sont fascinants, alors pourquoi certaines personnes ont peur des libellules et des demoiselles? Celles-ci ont, comme beaucoup d’insectes, une terrible réputation à défaire. On les a faussement accusées de percer les oreilles ou de crever les yeux! Il n’en est rien! Les odonates ne piquent pas! Si elles viennent parfois nous visiter de très près (certaines peuvent même se poser sur nous un moment), c’est seulement pour s’attaquer aux insectes qui nous tournent autour. On devrait plutôt les remercier et profiter de ce moment de proximité pour les observer et admirer leur beauté.

F-Sympétrum tardif

Au Québec, on trouve 150 espèces d’odonates. Certaines espèces sont abondantes alors que d’autres sont rares ou menacées. La principale menace à laquelle elles doivent faire face est la perte d’habitats.  Les milieux aquatiques qui leur sont essentiels pour compléter leur cycle vital disparaissent dans de nombreuses régions. La pollution et l’usage abusif de pesticides leur nuisent aussi.

.

.

Jeu : Il y a six photos d’odonates adultes dans cette capsule. Saurais-tu dire lesquelles sont des libellules et lesquelles sont des demoiselles?

000-250-008

Pour en savoir plus

Les insectes du Québec

Les libellules du Québec

Journée nationale des insectes

Jean Brodeur : Insectes du Québec (Photographies)

Retour à la liste des Pleins feux sur... et leurs Croisades

Retour aux Pleins feux sur... et leurs Croisades

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »