L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Osez un véhicule plus éconergétique!
Osez un véhicule plus éconergétique!

Un outil qui fait gagner des sous et épargner des GES

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
0 vote
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
6 votes
255
Portes ouvertes virtuelles
Place aux experts

Ils vivent des rêves professionnels; découvrez leur quotidien hors norme.

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
6 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
6 votes
255
Portes ouvertes virtuelles
Place aux experts

Ils vivent des rêves professionnels; découvrez leur quotidien hors norme.

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
6 votes
255
Place à la relève
Place à la relève

« Moi, plus tard, je prendrai soin des caribous… »

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
5 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
6 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
5 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
6 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
6 votes
255
Portes ouvertes virtuelles
Place aux experts

Ils vivent des rêves professionnels; découvrez leur quotidien hors norme.

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
6 votes
255
Place à la relève
Place à la relève

« Moi, plus tard, je prendrai soin des caribous… »

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
6 votes
255
Portes ouvertes virtuelles
Place aux experts

Ils vivent des rêves professionnels; découvrez leur quotidien hors norme.

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
6 votes
255
Place à la relève
Place à la relève

« Moi, plus tard, je prendrai soin des caribous… »

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
Nunavik wildlife and you
La faune du Nunavik et vous–Nunavik Wildlife & you

Ensure the sustainability of wildlife in Nunavik

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
0 vote
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
25 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
11 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
25 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
11 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
6 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
6 votes
255
Guide pratique d’identification des cailloux
Guide pratique d’identification des cailloux

Partout et dans tout, il y a des roches, mais elles ne disent pas toutes la même chose !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
3 votes
255
Portes ouvertes virtuelles
Place aux experts

Ils vivent des rêves professionnels; découvrez leur quotidien hors norme.

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
6 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
6 votes
255
Guide pratique d’identification des cailloux
Guide pratique d’identification des cailloux

Partout et dans tout, il y a des roches, mais elles ne disent pas toutes la même chose !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
3 votes
255
Portes ouvertes virtuelles
Place aux experts

Ils vivent des rêves professionnels; découvrez leur quotidien hors norme.

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
6 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 octobre 2015

Pleins feux sur... l'Halloween et la dé-extinction

La tourte revenue d'entre les mortsLa dé-extinction et toi

La tourte voyageuse est disparue de la planète, tout comme le mammouth laineux et les dinosaures. Il nous reste des spécimens naturalisés de tourtes dans plusieurs musées en Amérique du Nord. En utilisant l’ADN de ces oiseaux, on pourrait ressusciter l’espèce! Le retour de la tourte voyageuse d’entre les morts est prévu en 2020! Quand la technologie dépasse la fiction…

L’habit ne fait pas le moine

L’homme est devenu un facteur de changement dans le milieu; il a accéléré la disparition des espèces. Les modifications qui sont apportées par les humains auraient fait entrer la Terre dans une nouvelle ère géologique, l’anthropocène! Imaginez, nous sommes devenus la principale force géologique de la Planète! 

Au moment même où nos activités menacent la vie animale au point où l’on parle de la sixième grande extinction, la science et la technologie nous permettraient de ressusciter des espèces disparues!

Pour le moment, la disparition d’une espèce est toujours irréversible. Il faut donc appliquer le principe de précaution avec les espèces en danger. Nous avons trois façons d’agir avec les espèces en danger : la protection, la conservation et la restauration (réintroduction). Mais une nouvelle science est née, l’écologie de la résurrection ou la dé-extinction. Mais alors… si l’extinction n’est pas la fin de la vie, tout devient possible!

ClonageQuelles sont les techniques utilisées pour ramener une espèce à la vie?

Le clonage
On transfère des cellules somatiques prélevées sur des tissus de l'espèce éteinte dans des ovules ou des œufs d'une espèce apparentée. Le cas de clonage le plus célèbre a été sans contredit celui de la brebis Dolly. Mais on a aussi tenté de sauver des espèces qui allaient disparaître en les clonant. En 2003, une équipe de scientifiques est parvenue à ressusciter un bouquetin des Pyrénées ou bucardo, mais le clone n’a vécu que quelques heures.

Jeu du Parc faunique - Sélection à reboursEn partant du principe que certaines espèces et certaines races d’aujourd’hui proviennent d’ancêtres communs, il est possible de les croiser entre elles pour retrouver les caractères de ces animaux primitifs. C’est la sélection à rebours et c’est par ce processus que les frères Heck, deux zoologistes allemands, sont parvenus à reconstituer un bovin semblable à son ancêtre préhistorique du nom d’aurochs (Bos primeginus) que l’on peut aujourd’hui observer dans plusieurs parcs zoologiques.

L'ingénierie génétique
On réalise le séquençage du génome de l’espèce disparue. Il faut avoir un échantillon de son ADN en assez bon état pour qu'il soit décodé et dupliqué.

On insère des séquences d'ADN faisant la spécificité de l'espèce éteinte dans le génome d'une espèce proche toujours vivante. On répète le processus de génération en génération pour obtenir un spécimen de plus en plus « pur ». Par exemple, la tourte.

Il n’est pas facile de travailler avec un échantillon d’ADN endommagé et incomplet. Plus une espèce est éteinte depuis longtemps, plus ses échantillons d’ADN sont rares et en mauvais état. C’est pourquoi des banques de gènes ont été créées pour le futur. Ces banques prélèvent les codes génétiques des espèces vivantes de plantes et d’animaux d’aujourd’hui et les conservent dans des laboratoires. Ainsi, si l’une d’elles venait à disparaître, nous disposerions de son manuel d’instructions pour la ramener à la vie.

Pigeon à queue barréeLe projet Revive and Restore, qui consiste à faire revivre la tourte voyageuse, est une initiative de la Long Now Fondation, un organisme à but non lucratif fondé en 1996 en Californie. Le chercheur, M. Ben Novak, a travaillé avec une quarantaine de spécimens, la majorité provenant de la collection du Musée Royal de l’Ontario. Pour le moment, la séquence du génome a été complétée. Le plus proche parent génétique de la tourte voyageuse serait le pigeon à queue barrée.

Imaginons que cette technique fonctionne et qu’un oisillon naisse. Qui seront ses parents? M. Novak a l’intention d’utiliser des pigeons adultes qui seraient recouverts d'une teinture pour ressembler à des tourtes et assurer le rôle des faux parents.

Mais la tourte n’est pas naturellement une espèce qui donne de bons soins à sa progéniture. Les parents abandonnaient les jeunes très tôt au nid. Ceux-ci étaient laissés à eux-mêmes et formaient un groupe qui, plus tard, allait rejoindre les colonies d’adultes. Il faudra apprendre aux tourtes leur comportement grégaire afin qu’elles restent ensemble et n’aillent pas se joindre à d’autres groupes de pigeons.

Il faut également voir si l’habitat est disponible pour réintroduire l’espèce en milieu naturel.

Comme vous le voyez, la dé-extinction soulève beaucoup de questions.

.

Il parait que

Les tourtes étaient présentes il y a 250 000 ans (études des pollens et des fossiles).

.

Il y a 1 500 spécimens de tourtes voyageuses dans le monde.

.

Le taxon Lazare est un phénomène de réapparition d'un taxon ou espèce présumée éteinte. Ce terme vaut aussi bien pour les espèces animales que pour tous les organismes. Le nom donné à cette observation provient du personnage de Lazare, ressuscité par Jésus dans le Nouveau Testament.

.

Le 15 mars 2014, National Geographic a tenu une journée de conférences sur le sujet.

Tous les goûts sont dans la nature

Si la dé-extinction devient possible et facile à réaliser, comment allons-nous choisir les espèces que nous voulons ressusciter? Comment ferons-nous le tri parmi les espèces candidates? Il y a sans doute des espèces qu'il est impossible de ressusciter ou qui ne devraient pas l’être; elles ne devraient donc pas être « choisies ».

Il y a également des espèces qui pourraient être ressuscitées mais qui pourraient causer des problèmes.

Il y a des espèces qui avaient déjà un pauvre bagage génétique, car leur effectif était très faible. Pourraient-elles s’adapter aux changements climatiques?

ThylacineOn pourrait choisir de réanimer des espèces dont les causes de disparition ne représentent plus une menace. Le pic à bec ivoire a été victime de la perte de son habitat qui, aujourd’hui, est à nouveau disponible. D’ailleurs certaines personnes croient avoir vu cet oiseau.

On pourrait choisir le thylacine ou la tourte, tous deux éliminés autrefois par la chasse commerciale, une pratique qui n’est plus autorisée aujourd’hui.

On pourrait choisir des espèces disparues qui étaient des espèces clés dans leur milieu ou qui ont coévolué avec une autre espèce. Ainsi, dans le cas du dodo et du tambalacoque (un arbre), ce dernier avait besoin de cet oiseau pour assurer la germination de ses graines.

DodoLe budget consacré à la biodiversité pourrait-il être diminué et transféré vers la recherche sur la dé-extinction?
Est-ce que la dé-extinction devrait être financée par des fonds publics?
Les gouvernements devraient-ils soutenir financièrement la recherche en ce sens?

Les espèces ramenées à la vie pourraient-elles devenir des espèces envahissantes et menacer les espèces et les communautés actuelles?

Les espèces ramenées à la vie auront-elles besoin de protection toute leur vie?
Quel serait le statut légal d’une espèce ressuscitée? Serait-elle considérée comme une espèce en danger? Plusieurs lois seraient à considérer sur divers plans juridiques, au civil, au criminel et à l’international.

Pourrait-on breveter une espèce ressuscitée?

La dé-extinction est-elle une contribution ou une « distraction » à la conservation de la biodiversité?

Les arguments contre la dé-extinction
Recréer des espèces pourrait causer des douleurs à l’animal durant le processus. L’espèce pourrait avoir des séquelles, des déformations et mourir. Le bien-être animal doit être considéré.

Il y a un risque pour la santé humaine car les espèces ressuscitées pourraient posséder dans leur génome des rétrovirus potentiellement dangereux.

Il se peut également que, dans l'environnement actuel, ces anciennes espèces se comportent comme des espèces invasives et mettent en péril d'autres espèces fragiles que nous tentons de conserver.

La dé-extinction pourrait nous rendre moins vigilant, car on aurait la possibilité de faire revivre une espèce plus tard. Ce pourrait être la fin des lois pour la protection des animaux.

Il y a une forme d'objection morale, car ressusciter une espèce éteinte équivaudrait à jouer au Créateur. 

La science de l’ingénierie génétique pourrait mal paraître auprès du public, si on consacre des sommes à faire revivre des espèces disparues plutôt qu’à trouver des remèdes pour des maladies qui touchent les humains.

D'un autre côté, ce ne serait que justice que de ramener à la vie des espèces que nous avons anéanties.

Les chercheurs pourraient étudier de nouvelles espèces voire découvrir, par exemple dans des plantes disparues, des principes actifs utiles en médecine.

MammouthsOn pourrait faire de grandes avancées technologiques en développant l'ingénierie génétique.

On pourrait améliorer des milieux en réintroduisant des espèces anciennes dans des environnements menacés ou appauvris. La dé-extinction, en ramenant une espèce clé dans un milieu, permettrait de le conserver.

Il y aurait tout un engouement! Imaginez si vous pouviez voir des mammouths dans la toundra!

Et vous, qu’en pensez-vous? Devrait-on carrément interdire la dé-extinction?

Devrait-on encadrer légalement la dé-extinction?

Pour en savoir plus

vidéo (De-Extinction - Bringing Extinct Species Back to Life) par David Alvarado & Jason Sussberg
traduite avec leur accord et celui du projet Revive and Restore

Radio-Canada
Les années lumière

Magazine Québec Oiseaux, volume 25-numéro 3, printemps 2014

Royal Ontario Museum
Entrevue avec un chercheur (sous-titres en français)

National Geographic
Ces espèces disparues auxquelles les scientifiques veulent redonner vie

.

Jeux

.

Retour à la liste des Pleins feux sur... et leurs Croisades
Retour aux Pleins feux sur... et leurs Croisades

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Mots clés :

faune

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »