L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 septembre 2017

Pleins feux sur... la chasse à la bécasse d'Amérique

Bécasse d'AmériqueLa bécasse d’Amérique (Scolopax minor) et toi

La croule, vous connaissez? Il y a la chasse auditive de la croule, il y a les places de croule. On dit aussi de cet oiseau qu’il croule, en parlant de son chant. Ces mots puiseraient leur origine dans la ressemblance avec la note finale du chant de la bécasse des bois, une espèce européenne. Ce mot désigne ici la période durant laquelle on peut entendre le cri de la bécasse d’Amérique, une espèce vivant uniquement sur ce continent et qui a un chant différent. Crouler pourrait aussi tirer son origine du mot roucouler.

L'habit ne fait pas le moine!

Bécasse d'Amérique à la recherche de nourritureLa bécasse d’Amérique a le physique de l’emploi. Cette grande consommatrice de vers de terre est bien pourvue pour les capturer. Le bout de la partie supérieure de son bec peut s’ouvrir dans le sol. Des cellules nerveuses lui permettent de détecter ses proies souterraines, sans les voir. De plus, la partie inférieure du bec est finement dentelée pour bien saisir le tout à l’aide de la langue rugueuse. Les insectes complètent son menu qui comprend aussi des araignées, des limaces, des millepattes et des plantes. La bécasse a une façon bien à elle de débusquer les vers, elle exécute une danse! Elle marche lentement et fait un mouvement de balancier avec son corps en piétinant le sol de ses pattes. Ces vibrations favoriseraient le déplacement des vers de terre et faciliteraient leur capture.

Trous de bécasse d'Amérique à la recherche de vers de terreAvec elle, l’expression « avoir des yeux tout l’tour de la tête » prend tout son sens! Elle a vraiment un champ de vision de 360 degrés. De chaque côté de la tête, la vision est toutefois monoculaire. Seule une mince partie est en vision binoculaire, soit 20 degrés à l’avant et 30 à l’arrière. Ses yeux sont grands et placés haut sur la tête; elle peut voir dans la semi-obscurité du crépuscule. Pendant qu’elle est occupée à fouiller dans le sol, elle peut surveiller les alentours.

Bécasse d'Amérique en volQuand vient le temps de la reproduction au printemps, le mâle exécute une parade aérienne spectaculaire. Il a besoin d’un espace dégagé au sol entremêlé de broussailles et d’arbustes pour donner son spectacle. Les représentations ont lieu au crépuscule et avant le lever du soleil. Il commence d’abord sa prestation au sol. Un pint nasillard est répété de façon régulière durant 2 à 5 minutes. Il pivote sur lui-même et lance son appel dans toutes les directions. Puis il s’envole au-dessus de son aire de parade en décrivant des cercles. Il peut atteindre une centaine de mètres avant de commencer à redescendre en direction de son site de chant au sol. Il revient en volant en spirale se laissant tomber comme une feuille morte. Il émet aussi un gazouillis à l’aide des plumes de ses ailes lors de la descente. Un mâle s’accouple avec plusieurs femelles et ne s’occupe pas des petits.

Oeufs de bécasse d'AmériqueLa femelle installe son nid près du territoire de parade. Elle se confond parfaitement avec son milieu. Avec elle, le plumage rime avec camouflage. Elle pond quatre œufs de couleur chamois. Les jeunes quittent le nid quelques heures à peine après l’éclosion. Quelques jours plus tard, ils commencent à manger des vers de terre sous l’œil attentif de leur mère qui s’occupe seule de sa couvée. À l’approche d’un danger, la femelle joue la comédie. Elle fait semblant d’être blessée à l’envol histoire d’attirer l’attention. Elle lance un cri d’alarme aux petits du genre Freeze! Ces derniers figent alors sur place le temps nécessaire pour éloigner la menace.

Il parait que

Il y aurait environ 1700 bécassiers au Québec.

.

Chaque année depuis 1988, la Fondation de la faune du Québec émet un timbre qui présente une espèce faunique. La bécasse d’Amérique a été choisie et illustrée par Claude Thivierge en 2014.

.

Noms de la bécasse en anglais : American woodcock, timberdoodle, Labrador twister, night partridge et bog sucker.

Tous les goûts sont dans la nature!

Chasse à la bécasse d'AmériqueLa bécasse est un oiseau migrateur considéré comme gibier. Environnement Canada est responsable de la gestion de cette espèce. Ce ministère réalise des inventaires pour connaître la situation de l’espèce et établit les règles relatives à la chasse de cet oiseau. Or la bécasse étant un oiseau de petite taille qui est passé maître dans l’art du camouflage, il est très difficile de les dénombrer. Pour avoir une estimation de la taille des populations, on a recours à plusieurs techniques.

Bécasses d'Amérique qui seront baguéesAu printemps, on compte le nombre de mâles chanteurs qui font leur parade à la brunante. Des bénévoles ont une route d’écoute avec dix stations. Les chasseurs fournissent également des données en répondant à un questionnaire qui est envoyé au hasard parmi toutes les personnes ayant acheté un permis de chasse aux oiseaux migrateurs. On demande aussi aux chasseurs de faire parvenir une aile. Les responsables de ce programme peuvent ainsi déterminer le nombre de mâles par rapport au nombre de femelles et établir leur âge, c’est-à-dire obtenir le nombre de jeunes par rapport aux adultes.

Baguage d'une bécasse d'AmériqueFinalement il y a aussi un programme de baguage. Des volontaires, comme les chasseurs du club des bécassiers, participent à cette activité. Un chien trouve le nid et les oisillons sont capturés et bagués. Si l’oiseau adulte est abattu par un chasseur, celui-ci retournera la bague au Service canadien de la faune. Les renseignements sur les bagues ramassées par les chasseurs aident les biologistes de la sauvagine à suivre les populations d'oiseaux et à établir les règlements de chasse d'une année à l'autre.

Prise de mesure d'une bécasse d'AmériquePour chasser la bécasse, il faut obtenir son permis fédéral de chasse aux oiseaux migrateurs considérés comme gibier. Au Québec, il faut également avoir son permis provincial de chasse au petit gibier. La chasse a lieu de septembre à la fin de décembre ou au début de janvier selon les districts. La limite est de huit bécasses par chasseur résidant. Plusieurs pourvoiries offrent des forfaits pour chasser cet oiseau. Les Européens sont friands de cette chasse. Ils viennent ici avec leurs chiens pour pratiquer cette activité. Pour eux la limite est de quatre bécasses par chasseur.

Oui, cette chasse se fait en équipe avec l’aide d’un chien. Les chiens d’arrêt, comme le pointer anglais et l'épagneul breton vont débusquer l’oiseau au sol. La chasse à la bécasse se déroule dans les zones où poussent des aulnes et dans les friches parsemées de framboisiers et de ronces, sans parler des aubépines. Ce n'est pas facile d'y circuler et sans l'aide de son compagnon canin il est pratiquement impossible de trouver les bécasses.

Pour en savoir plus

Le club des bécassiers du Québec

.

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

.

Environnement Canada

.

Jeux

.

Retour à la liste des Pleins feux sur... et leurs Croisades
Retour aux Pleins feux sur... et leurs Croisades

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Mots clés :

chasse, chasseur, oiseaux

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »