L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
8 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
1 vote
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
8 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
1 vote
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
6 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
6 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
5 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
5 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
29 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
11 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
29 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
11 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
8 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 juin 2017

Pleins feux sur... l’esturgeon jaune et l’âge des poissons

L’esturgeon jaune (Acipenser fulvescens) et toi

Esturgeon jaune

On pourrait facilement me nommer le vénérable des fonds aquatiques. En effet, on me trouve principalement en eau douce dans les grands cours d’eau. J’évolue surtout près des fonds où je me nourris principalement de mollusques grâce à ma bouche en forme de siphon et à mes barbillons sensoriels. En plus, je suis un poisson puissant et combatif. On me doit donc respect! Et que dire de ma longévité impressionnante pour un poisson!

Lis la suite pour en apprendre un peu plus sur moi et sur les méthodes utilisées pour déterminer l’âge des poissons.

L’habit ne fait pas le moine!

On dit de moi que j’ai une allure préhistorique. C’est peut-être dû à la présence de plaques osseuses qui recouvrent mon corps qui me donnent une allure de fossile vivant. C’est peut-être aussi parce que j’ai conservé certaines caractéristiques primitives. Contrairement à la majorité des poissons, mon squelette n’est pas fait d’os, mais il est principalement cartilagineux.

Esturgeon jaune

Peu importe, je suis bien vivant aujourd’hui et l’on me trouve dans plusieurs cours d’eau du Québec. Ce n’était malheureusement pas le cas dans les années 70. À cette époque, la surpêche pour ma chair prisée et mon caviar très recherché a fait chuter massivement l’ensemble des populations de notre province. Heureusement, un meilleur suivi des pêches commerciales et sportives et une restriction de la taille et du nombre des prises ont permis à mon espèce de remonter la pente. 

.

Pesée d'un esturgeon jaune

De plus, le suivi télémétrique de certains individus munis d’émetteur, effectué par les biologistes du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), a permis d’en apprendre beaucoup plus sur l’emplacement de mes frayères. Étant donné que c’est seulement vers 25 ans en moyenne que je me reproduis la première fois et que je ne fraie pas chaque année, les informations permettant de faire le suivi et de protéger mes frayères sont essentielles.

La population de mon espèce au Québec demeure basse dans certains secteurs du fleuve Saint-Laurent, mais on peut dire que, globalement, je me porte bien. On ne peut pas en dire autant des populations à l’ouest du Québec, ailleurs au Canada. Les barrages et la destruction de mon habitat nuisent beaucoup au rétablissement de mon espèce.

Esturgeon jaune

Je suis un poisson de forme allongée avec un long museau pointu. Ma nageoire caudale a une forme caractéristique avec un lobe supérieur plus grand que le lobe inférieur (un peu comme les requins). Je mesure en moyenne de 90 à 140 cm, mais les plus grands spécimens de mon espèce peuvent atteindre jusqu’à deux mètres et demi. À cette taille, je peux atteindre le poids impressionnant de 140 kilos, bien qu’en moyenne, mon poids oscille entre 5 et 35 kilos.

Cela fait de moi un poisson de pêche sportive recherché car, peu importe ma taille, je livre de puissants combats.  Les Premières Nations ont un grand respect pour mon espèce : je suis quand même le plus grand poisson d’eau douce que l’on trouve dans nos eaux. D’ailleurs, afin de mieux préserver mon espèce, des limites sur la longueur minimum et la longueur maximum des individus gardés doivent être respectées. Par exemple, dans la zone de pêche 25, on peut garder les prises de 106 cm ou moins alors que, dans les zones 7, 8, et 21, seuls les poissons de 80 à 130 cm sont autorisés. Consulte la réglementation sur la pêche sportive au Québec pour en apprendre plus sur les limites de taille associées aux différentes zones de pêche.

Ma caractéristique la plus renversante toutefois est sans aucun doute ma longévité impressionnante. En effet, mon espérance de vie moyenne se situe entre 55 et 80 ans, mais certains individus peuvent atteindre près de 150 ans. Ce qui est très respectable pour un poisson. En comparaison, la longévité de l’omble de fontaine oscille entre 5 et 7 ans.

Mais, d’après toi, comment fait-on pour connaître l’âge d’un poisson?

Il parait que

Les anguilles n’ont pas d’écailles. L’examen de leurs otolithes est donc essentiel à l’acquisition de connaissances sur cette espèce.

Les lamproies, les requins et les raies sont des poissons cartilagineux et ils sont dépourvus d’otolithes.

Le mot otolithe signifie littéralement « pierre d’oreille ».

Tous les goûts sont dans la nature…

La sclérochronologie, est-ce que ça te dit quelque chose?

C’est l’étude des tissus durs des animaux : os, écailles, otolithes, coquilles, etc. Leur analyse permet, entre autres, d’estimer l’âge de l’individu.

Chez les poissons, il y a différentes structures qui sont utilisées pour connaître leur âge. Il s’agit, entre autres, des écailles, des otolithes et des rayons de nageoire.

Otolithe (Bar rayé)

.

.

.

.

.

.

.

Les écailles recouvrent le corps de nombreuses espèces de poissons. Elles servent surtout à leur protection. À partir des stries de croissance observées sur les écailles, il est possible de déterminer l’âge des poissons.

Écaille de bar rayé (7 ans)

Les écailles grandissent par couches successives tout au long de la vie du poisson. Les stries de croissance sont des petits sillons concentriques dont l’espacement varie selon le rythme de vie du poisson. En été, lorsqu’il y a abondance de nourriture, la croissance du poisson est rapide. L’espacement entre les stries de croissance est donc plus grand. En hiver, la nourriture est moins abondante et l’activité des poissons est réduite. À ce moment, les stries de croissance sont plus rapprochées.

.

L’alternance entre les stries rapprochées (zones sombres) et les stries éloignées (zones claires) permet de suivre les saisons et donc de déterminer l’âge des poissons. Cette méthode s’appelle la scalimétrie. Elle permet de déterminer l’âge des poissons à partir des écailles. Hé oui, c’est un peu le même principe que les anneaux de croissance des arbres!

En ce qui concerne l’esturgeon jaune, c’est plutôt le premier rayon de la nageoire pectorale qui est utilisé pour déterminer son âge. On fait une coupe transversale dans le rayon prélevé et, comme pour les écailles, l’analyse des zones opaques et des zones translucides permettra de déterminer l’âge du poisson.

Prélèvement d'un rayon de nageoire pectorale

Rayon de nageoire pectorale d'esturgeon jaune (5 ans)

.

.

.

.

.

.

.

.

.

En plus des écailles et des rayons de nageoire, une autre structure est utilisée pour déterminer l’âge du poisson. Il s’agit de l’otolithe. L’otolithe est une structure minérale qui se situe dans l’oreille interne de certains vertébrés. Il est composé de cristaux de carbonate de calcium. Bien que l’otolithe soit très dur, un peu comme une pierre, ce n’est pas un os. Les otolithes jouent un rôle dans l’équilibre et dans l’audition.

Otolithe d'anguille d'Amérique

Cette structure est importante chez les poissons osseux. En effet, ces derniers possèdent trois otolithes dans chacune de leurs oreilles. La plus grande des trois paires d’otolithes se nomme saggita. C’est elle qui est utilisée pour déterminer l’âge du poisson. Un peu comme les écailles, la croissance des otolithes est continue tout au long de la vie du poisson. Le comptage des couches qui s’ajoutent chaque année permet d’établir l’âge du poisson.

Otolithe d'anguille d'Amérique (3 ans)

.

L’otolithe est un peu comme la mémoire de la vie du poisson. En plus de l’âge du poisson, la lecture des anneaux concentriques des otolithes nous fournit une foule de renseignements intéressants. En effet, les otolithes peuvent nous renseigner sur les évènements marquants de la vie du poisson, du stade larvaire jusqu’au stade adulte. Ils peuvent aussi nous fournir de l’information sur la croissance des poissons en fonction des cycles saisonniers. L’otolithométrie, qui est la mesure de l’âge des poissons à partir de l’étude de leurs otolithes, a donc permis d’en apprendre beaucoup sur la biologie des poissons. Les techniques utilisées sont en constante évolution et sont de plus en plus perfectionnées, ce qui laisse présager que les otolithes pourront nous en apprendre encore plus dans l’avenir.

La connaissance de l’âge des poissons peut être très utile aux biologistes : elle leur permet de suivre la santé des populations de poissons, en plus de leur fournir des informations sur la longévité des espèces.

Pour en savoir plus

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Esturgeon jaune

Pêche sportive au Québec

La semaine verte

Le retour de l’esturgeon jaune

Jeux

.

Retour à la liste des Pleins feux sur... et leurs Croisades
Retour aux Pleins feux sur... et leurs Croisades

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »