L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
L'énergie éolienne

Un développement qui se fait dans le sens du vent?

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
5 votes
255
Jeunex explorateurs d'un jour
Jeunes explorateurs d’un jour

Découvrir son métier auprès de passionnés

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
0 vote
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
L'énergie éolienne

Un développement qui se fait dans le sens du vent?

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
5 votes
255
Jeunex explorateurs d'un jour
Jeunes explorateurs d’un jour

Découvrir son métier auprès de passionnés

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
0 vote
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
41 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
41 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Minéralogie et géologie
Guide pratique d’identification des minéraux

40 minéraux à découvrir près de chez vous

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Minéralogie et géologie
Guide pratique d’identification des minéraux

40 minéraux à découvrir près de chez vous

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
3 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

13 mars 2019

Pleins feux sur… le temps des sucres et les croyances populaires

Le temps des sucres et toi

Le temps des sucres et la tire d'érable

Bien que la nature nous semble encore endormie en cette fin d’hiver, le temps des sucres est enfin à nos portes. Au printemps, les cycles de gel et de dégel aspirent dans le tronc des érables à sucre une eau sucrée appelée eau d'érable. Cette eau est récoltée au Québec depuis des centaines d’années.

La période durant laquelle on récolte l’eau d’érable est appelée le temps des sucres. Selon l’Office québécois de la langue française, le temps des sucres correspond « aux variations régulières du gel des arbres, la nuit, et de leur dégel, le jour, qui assurent une bonne coulée. Qu'on l'appelle temps des sucressaison des sucres ou, plus simplement, les sucres, cette courte période qui unit l'hiver adouci au printemps se termine avec la fin du gel et l'apparition d'oiseaux et de papillons saisonniers ».

Même si le temps des sucres est variable selon les années et les régions du Québec, le début et la fin de la saison des sucres ont longtemps été associés aux comportements de certains animaux. Ces comportements ont donné naissance à des croyances populaires liées au temps des sucres. Ce mois-ci, la capsule Pleins feux sur… s’intéresse à ces espèces animales qui ont des liens avec la saison des sucres.

Il parait que

L'acériculture est la culture des érables.

Le Québec fournit environ les 2/3 de la production mondiale de sirop d’érable.

L’érable est l’emblème arboricole du Canada. 

L’habit ne fait pas le moine

Selon l’une de ces croyances, « les premiers cris des corneilles annoncent l’arrivée du temps des sucres ». Il est vrai que la majorité des corneilles d’Amérique migrent vers le sud (jusqu’au nord du Mexique pour certaines) à l’automne et sont de retour au Québec en mars. Par contre, de nombreux individus demeurent au Québec durant tout l’hiver. Étant donné que des corneilles sont au Québec toute l’année, leurs premiers cris ne peuvent pas vraiment être utilisés comme un signe fiable du début de la saison des sucres.

Ours noir au réveil

Une autre croyance populaire veut que « le temps des sucres coïncide avec le réveil des siffleux (marmottes) et des ours ». En effet, les ours noirs ne sortent pas de leur hivernation avant que le printemps ne soit réellement arrivé. Les ours savent reconnaître et interpréter de nombreux signes comme la longueur du jour, la température ambiante et la pression atmosphérique. Mais est-ce que les critères qui poussent les ours à sortir de leur tanière au printemps sont les mêmes qui indiquent aux acériculteurs qu’il est temps d’entailler? On peut en douter, ou du moins ce n’est pas un indicateur assez précis. De manière générale, on peut dire que le réveil des ours se déroule durant la saison des sucres.

Plectrophanes des neiges

Il est aussi dit que « le moment d’entailler les érables est déterminé par l’apparition de l’oiseau de sucre ». L’oiseau de sucre est le nom familier qui est donné au plectrophane des neiges (Plectrophenax nivalis), anciennement appelé bruant des neiges. À l’automne, cet oiseau arrive chez nous dès octobre. Il passe l’hiver à chercher de la nourriture dans les espaces ouverts d’une grande partie du Québec. Le printemps venu, cette espèce doit repartir vers le Grand Nord afin d’aller s’y reproduire. Ainsi, dès la mi-mars, les mâles se rassemblent en grand groupe afin de se nourrir davantage. Ils accumulent des réserves en vue de leur migration prochaine. Des milliers d’individus peuvent ainsi se regrouper avant le départ, un signe interprété par plusieurs comme l’arrivée du printemps. D’où son nom d’oiseau des sucres.

Bernaches du Canada

La fin de la saison des sucres serait annoncée par « les premiers cris d’outarde (nom donné à tort à la bernache du Canada) ». Pas très précis comme signe, mais le cri nasillard et le vol en formation des bernaches du Canada qui migrent vers le nord sont des signes du printemps que tous savent reconnaître.

Papillon des sucres

On peut aussi entendre que « la fin de la saison serait annoncée par les papillons de sucres noyés dans les chaudières d’eau d’érable. Il s’agit d’un papillon gris et blanc, qui apparaît à la fin de la saison des sucres ».

Selon les régions, il peut s’agir de plusieurs espèces de papillons différents. Certains sont communément appelés noctuelles, mais la plupart font partie de la famille des noctuidés, une famille qui comprend principalement des papillons de nuit. Ces papillons sont attirés par la sève des arbres, particulièrement celles des érables. Ils sont capables de détecter les composés chimiques dans la sève grâce aux récepteurs olfactifs sur leurs antennes. Plusieurs adaptations comportementales et anatomiques permettent à ces papillons d’être actifs aussitôt que les températures sont au-dessus de 0 degré Celsius. Cet exploit demande toutefois beaucoup d’énergie, et c’est dans le sucre contenu dans l’eau d’érable qu’ils vont la trouver. Et ce, même si la composition de l’eau d’érable est majoritairement… de l’eau (environ seulement 2,4 % de sucre). Malgré cela, une toute petite quantité d’eau d’érable peut permettre à ces papillons d’accumuler des réserves pour survivre durant plusieurs jours. Il n’est donc pas surprenant d’en trouver dans les chaudières des acériculteurs. De là à dire qu’ils annoncent la fin de la récolte, c’est une autre histoire!

Tous les goûts sont dans la nature

Le temps des sucres et l'eau d'érable

Les acériculteurs modernes entaillent les érables en général plus tôt que nos ancêtres le faisaient. Les signes (techniques) utilisés aujourd’hui sont plus efficaces pour détecter le début de la saison. Ils permettent donc de profiter pleinement de la totalité de la période des sucres. Il n’en demeure pas moins que les croyances populaires en lien avec la période des sucres nous indiquent que le printemps est bel et bien de retour. À cette période de l’année, nous sommes tous heureux de profiter des belles journées pour… nous sucrer le bec.

Pour en savoir plus

Office québécois de la langue française

Oiseau de sucre

Terminologie liée au temps des sucres

Insectes de cabane à sucre (Sugar shack bugs) En anglais seulement

Le plectrophane des neiges

Jeux

Croisade sur le temps des sucres

 

Retour à la liste des Pleins feux sur... et leurs Croisades

Retour aux Pleins feux sur... et leurs Croisades

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »