L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 juin 2018

Pleins feux sur... la pêche au brochet maillé

Le brochet mailléLe brochet maillé (Esox niger) et toi

La forme de ma tête et le positionnement de mes yeux me donnent un air particulièrement grincheux. Je n’aime pas beaucoup avoir des voisins et vu la façon dont je me comporte, il faut croire que la première impression que je donne est la bonne! Intrigué? Alors, poursuis ta lecture…

L’habit ne fait pas le moine!

Je suis le brochet maillé et, dans ma famille, les ésocidés, on a tous le même air : une tête longue et concave avec des yeux placés bien haut de chaque côté de celle-ci. Tel le grand méchant loup, notre bouche est garnie de longues dents proéminentes et acérées. Pour accompagner cette tête, notre corps est allongé et légèrement comprimé latéralement. Nos nageoires pectorales sont presque situées sous le corps, nos nageoires pelviennes sont en position abdominale et notre nageoire dorsale est à peu près au même niveau que la nageoire anale. Ma nageoire caudale est fourchue et pointue aux extrémités. J’ai le dos brunâtre et les flancs vert foncé. Je tire mon nom des nombreuses taches sombres en forme de mailles de chaîne sur mes flancs. Ma taille varie de 30 à 50 cm et je peux peser de 0,6 à 2 kg.

Pourquoi est-ce que j’ai toujours un air aussi marabout? Je ne suis pourtant pas à plaindre! Le brochet mailléJe vis dans des eaux chaudes variant de 21 à 30 °C, qui sont calmes et peu profondes. J’aime particulièrement que la végétation soit abondante. Il est possible de me trouver dans des rivières, des lacs et des étangs d’eau douce et parfois saumâtre. Je suis commun de la Floride au sud des États-Unis, jusque dans les cours d’eaux de la partie sud du Québec. En hiver, je reste très actif et je continue à me nourrir. Je le fais cependant dans des eaux plus profondes.


En lisant ma description et en regardant mes photos, t’es-tu demandé à quoi me servais cette forme particulière? Hé bien, cela me permet d’atteindre de grandes vitesses en peu de temps. C’est utile lorsque je me nourris puisque je chasse par embuscade. En effet, je me cache dans la végétation et j’attends qu’une proie intéressante passe à proximité. Il peut s’agir de cyprins, de barbottes, de perchaudes ou de crapets. Je raffole également d’écrevisses, d’insectes, de canetons, de couleuvres et de grenouilles. En fait, je mange tout ce qui passe à ma portée.

Jeune brochet mailléIl est rare de trouver plus d’un d’entre nous sur un territoire donné : nous avons tendance à défendre assez violemment l’espace que nous nous sommes approprié. De plus, il y a de la prédation à l’intérieur même de l’espèce : les plus gros d’entre nous mangent les plus petits. Nous ne tolérons la présence d’autres individus qu’au printemps lors de la reproduction. Dès que les glaces ont fondu, nous nous dirigeons en eau peu profonde, près des rives inondées des rivières, des lacs et des étangs. Nous ne sommes pas d’excellents parents : aucun nid n’est construit et la femelle pond de 6000 à 8000 œufs au hasard, à travers le gravier et la végétation. Les jeunes éclosent 6 à 12 jours plus tard et se nourrissent de plancton et d’insectes aquatiques. Lorsque j'atteins une taille d’environ 7 cm, la diète est modifiée pour inclure des petits poissons et la croissance s’accélère. C’est la course pour qui croîtra le plus vite et pourra dévorer ses frères et sœurs.

Il est important d’avoir un équipement adéquat si tu veux me ramener sur la terre ferme et ne pas me blesser inutilement. Il te faudra d’abord une ligne pouvant résister à la tension qui s’accumule lorsque je me débats. Normalement, une résistance de 16 à 20 livres devrait suffire. Un avançon en acier te sera également essentiel. En effet, mes nombreuses dents viendront rapidement à bout de ta ligne et la couperont, peu importe sa résistance. Finalement, il te faudra un appât pouvant attirer mon attention. Comme je ne suis pas difficile, tout ce qui imite mes proies peut faire l’affaire.

Si tu prévois faire la remise à l’eau après m’avoir capturé, il est conseillé de replier les ardillons de ton ou tes hameçons pour que je puisse retourner dans mon milieu le plus vite possible. De plus, n’attends pas trop avant de ferrer après que j’ai mordu l’appât sinon les hameçons risquent de s’enfoncer profondément dans ma gorge et ce sera encore plus compliqué pour les retirer. Finalement, puisque je suis extrêmement combatif, je ne peux pas être récupéré avant d’être complètement épuisé. Ainsi, il te faudra faire une remise à l’eau progressive, c’est-à-dire qu’il te faudra me tenir dans l’eau et t’assurer que j’ai complètement récupéré avant de me relâcher. Si ce n’est pas le cas, je risque de parcourir une certaine distance avant de m’échouer et de mourir de fatigue.

Des enfants pêchant la truite arc-en-cielJ’ai la réputation d’être un poisson très combatif et je suis toujours apprécié par les pêcheurs sportifs lorsque je mords à leur ligne. Je ne suis cependant pas un adversaire facile à capturer. Si c’est la première fois que tu pêches, tu devrais plutôt t’attaquer à des espèces plus petites. C’est ce que 29 élèves de 6e année ont fait au mois de juin : ils ont taquiné la truite arc-en-ciel!

Il parait que

Le brochet permettrait de garder les populations de poissons d’un lac en santé en s’attaquant aux individus les plus faibles qui présentent déjà les symptômes d’une maladie, et ce, même s’il n’a pas faim.

Les pores sensoriels du brochet mailléOn distingue le brochet maillé de ses cousins par la coloration de ses écailles, mais aussi par le nombre de pores sensoriels qu’il a de chaque côté de la mâchoire inférieure. Il en a 4 par côté, pour un total de 8. Le grand brochet en a 10 et le maskinongé en a de 12 à 18.

La taille maximale des proies que le brochet maillé peut ingérer est déterminée par la taille de sa bouche.

Tous les goûts sont dans la nature

Classe gagnante du prix national 2011-2012Connais-tu le programme La faune et vous? C’est un programme éducatif dans le cadre duquel des agents de protection de la faune visitent des classes de 6e année du primaire. Lors de ces rencontres gratuites, ils parlent de leur métier et de la faune québécoise. Ils entretiennent les jeunes sur la conservation de celle-ci et les interrogent sur les conditions nécessaires au renouvellement des ressources fauniques. En participant à ce programme, les classes courent la chance de gagner une journée de pêche pour initier les jeunes à ce sport. En 2012, c’est une classe de l’école Saint-André de Granby qui s’est vue remettre le prix.

La formation était donnée par les agentsLa classe s’est dirigée vers la pisciculture privée les Étangs Garand de Mont-Saint-Grégoire. Sur place, les jeunes ont été pris en charge par des agents de protection de la faune qui, à l’aide de la brochure « Moi je pêche avec… Guliver », leur ont donné une courte formation théorique. Celle-ci portait sur la biologie du poisson, le montage des lignes et des nœuds ainsi que sur l’éthique du pêcheur. Par la suite, les élèves se sont vus remettre un ensemble de pêche, comprenant une canne et une petite boîte de gréement. Les jeunes ont fait le montage de leur ligne en compagnie des agents puis ils se sont dirigés vers un des deux étangs du site.

Un élève fier de sa priseLes truites arc-en-ciel se sont laissées tenter par les appâts des élèves, au plus grand plaisir de ceux-ci. Pour plusieurs, il aura fallu attendre l’après-midi avant de parvenir à en ferrer une, mais tous auront pu quitter le site avec les deux poissons auxquels ils avaient droit.

Les certificats Pêche en herbe, une collaboration de la Fondation de la faune du Québec et de Canadian TirePour compléter la journée, les jeunes ont reçu un certificat Pêche en herbe à leur nom, qui fait office de permis de pêche jusqu’à leur 18e anniversaire. Pour la grande majorité d’entre eux, ils s’agissait d’une première expérience de pêche, mais gageons que certains ont eu la piqûre et affronteront un jour le brochet maillé!

Félicitations à la classe et merci aux agents pour leur participation!

Pour en savoir plus

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Jeux

croisade

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Chroniques reliées

Nouvelle

Programme La faune et vous - Prix national

Les élèves de 6e année du Québec ayant participé au programme La faune et vous étaient admissibles au tirage du prix national, soit une journée de pêche.

Les élèves de la classe de Mme Karine Deslandes de l’école Saint-André de Granby étaient les heureux gagnants du prix 2011-2012. Ainsi, le 18 juin dernier, ils sont allés pêcher aux Étangs Garand de Mont-Saint-Grégoire. Grâce à la formation Pêche en herbe, sept agents de protection de la faune les ont initié aux rudiments de la pêche, à la biologie des poissons, au respect de l'environnement, à la réglementation et aux notions de sécurité.

Suite »

Mots clés :

brochet, pêche, pleins feux

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »