L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
8 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
1 vote
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
8 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
1 vote
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
6 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
6 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
5 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
5 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
29 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
11 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
29 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
11 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
7 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
8 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

2 juin 2016

Pleins feux sur... la pêche à la ouananiche

La pêche à la ouananiche (Salmo salar) et toi

OuananicheLe Saguenay―Lac-Saint-Jean n’est pas seulement réputé pour ses bleuets et ses tourtières. Un poisson fait aussi sa fierté et en est son emblème depuis 1988! Sa présence a même valu à cette région le surnom de… « royaume de la ouananiche ».

L’habit ne fait pas le moine!

La ouananiche et le saumon atlantique appartiennent à la famille des salmonidés tout comme l’omble de fontaine (Salvelinus fontinalis) et le touladi (Salvelinus namaycush).Ouananiche Le saumon atlantique est anadrome; il se reproduit en eau douce dans la rivière où il est né, mais passe la majeure partie de sa vie en mer (eau salée). La ouananiche, qui est la forme dulcicole du saumon atlantique, passe la totalité de son cycle vital en eau douce. Elle vit en lac et retourne dans sa rivière d’origine pour frayer.

On raconte d’ailleurs que la ouananiche serait à l’origine, un saumon atlantique qui s’est trouvé prisonnier des eaux douces du nord-est de l’Amérique, il y a des millions d’années à la fin d’une ère glaciaire. En se retirant, les glaces ont modifié le réseau hydrographique, le saumon atlantique n'a donc pu retourner dans l’océan Atlantique Nord. Cette particularité serait à l’origine de son nom anglais

« landlocked atlantic salmon » (saumon atlantique enfermé dans le continent).

C’est au lac Saint-Jean que se rencontre la plus grande population naturelle de ouananiches au monde! La pêche de ce salmonidé était et est encore très populaire dans cette région, à ce point qu’en 1888 un Américain a construit un luxueux hôtel d’au moins 150 chambres à Roberval. Cet hôtel était réservé aux riches pêcheurs du monde entier venus capturer ce poisson. Mais la ouananiche ne se pêche pas seulement dans cette région. « Cette activité sportive se pratique également sur la Côte-Nord, dans l’Ungava, en Estrie et à Montréal, mais elle y compte moins d’adeptes », indique Rémi Aubin, conseiller et chroniqueur de pêche au Saguenay―Lac-Saint-Jean. Les ouananiches des rivières de la Côte-Nord et de l’Ungava sont des populations naturelles et celles de Montréal et de l’Estrie sont ensemencées.

Peu importe la région, une chose est sûre : la ouananiche nage dans les lacs et les rivières aux eaux froides et oxygénées. Elle apprécie les embouchures des ruisseaux où se rencontrent les éperlans arc-en-ciel, sa nourriture préférée. « Dès la fonte des glaces, vers la mi-avril, la ouananiche se tient plus près de la surface parce qu’elle est affamée et l’eau y est encore froide. C’est le moment parfait pour la capturer », explique M. Aubin. En été, elle se dirige vers les profondeurs où l’eau est demeurée plus froide. « Pour le pêcheur, c’est une autre paire de manches, car la capture de ce poisson exige beaucoup de techniques et de patience », ajoute-t-il.

Et de la patience, il en faut! C’est un poisson méfiant et sélectif qui ne mord pas facilement. Mais quand il mord, attention! C’est un vrai prédateur qui bondit sur ses proies pour les capturer. « Comme tout saumon atlantique, la ouananiche possède des qualités de batailleur, cependant elle se capture plus facilement. De nos poissons d’intérêt sportif du Québec, c’est le plus combatif après l’achigan à petite bouche. Capturer une ouananiche reste un grand défi pour les pêcheurs », précise Yves Laroche, guide de pêche professionnel à la ouananiche au Lac-Mégantic.

Il parait que

La plus grosse ouananiche a été capturée à Terre-Neuve, au lac Lobstick. Le spécimen pesait 10,31 kg. En moyenne, une ouananiche pèse 1,35 kg!

Le mot « ouananiche » tire son origine de la langue montagnaise et s’écrit « unanich ». Plusieurs interprétations ont été données par certains auteurs comme « le petit égaré » ou « celui qui se trouve partout ». Toutefois, rien n’indique que ces interprétations soient vraies.

Un programme de recherche a débuté en 1995 afin de documenter la biologie de l’éperlan arc-en-ciel du lac Saint-Jean et l’importance de cette espèce pour la ouananiche. Les résultats obtenus à ce jour, ont permis d’établir que l’abondance de l’éperlan arc-en-ciel est un élément primordial pour la croissance des ouananiches du lac Saint-Jean. Les variations de l’abondance de l’éperlan arc-en-ciel ont des incidences non seulement sur la croissance de la ouananiche, mais aussi sur sa survie.

Tous les goûts sont dans la nature…

Mais comment se capturer ce salmonidé? En général, à la traîne ou à gué au lancer léger. « Pour la première technique, laisse ta ligne à l’eau pendant que l’embarcation se déplace à une vitesse d’environ 3 km/h. Pour la seconde technique, à partir d’un endroit peu profond d’un cours d’eau, lance ta ligne à l’eau et donne lui de petits coups en la ramenant vers toi », décrit le guide Yves Laroche. « Durant la saison estivale, plombe ta ligne pour que ton hameçon et ton leurre descendent au fond de l’eau ».

Et parlant de leurres, lesquels suggère-t-on d'utiliser? Les cuillères bleues, argent, or, orange fluorescent ou d'une combinaison de ces couleurs feront l’affaire. Les poissons nageurs sont aussi à conseiller, car ils imitent l’éperlan. « Dans les eaux claires, les poissons nageurs argent attirent l’attention de la ouananiche alors que l’orange fluorescent est à utiliser en eaux troubles », conseille Rémi Aubin.

La ouananiche se capture en vertu du permis de pêche ordinaire. La limite de prise varie de un à quatre spécimens. Pour connaître la limite de prises dans ta région, consulte la réglementation sur la pêche sportive. Même si la pêche à la ouananiche demande de la patience, ne te décourage pas et imagine la joie de la déguster en famille. L’important, c’est de s’amuser, non?

Pour en savoir plus

Ministère des Forêts, de la Faune et des PArcs

  • Jeux

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Fiches reliées

Pleins feux sur...
Pleins feux sur...

D'un mois à l'autre, redécouvrez la faune sous ses aspects les plus étonnants

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
5 votes
255
Liste de la faune vertébrée du Québec
Liste de la faune vertébrée du Québec

Une liste à fouiller par espèce, groupe, famille ou statut de précarité

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
5 votes
255
Poissons du Québec
Poissons du Québec

Fiches descriptives des poissons du Québec

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
2 votes
255

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »