L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 juin 2018

Pleins feux sur... la pêche à la truite arc-en-ciel-2

La truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss) et toi

Me revoilà! Dans une autre capsule, Pleins feux sur la truite arc-en-ciel 1, je faisais la joie d’une classe d’élèves de la 6e année gagnante d’une journée de pêche. J’étais aussi l’objet d’un projet de recherche mené par Isabel Thibault, biologiste au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Elle voulait savoir si j’étais capable d’envahir les cours d’eau de l’Est du Québec, et connaître l’impact potentiel de ma présence sur le saumon atlantique et l’omble de fontaine. Je t’invite à découvrir les résultats de son étude.

L’habit ne fait pas le moine!

Prises de mesures des poissons dans la rivière Petit-SaguenayLa chercheure supposait que les espèces indigènes (saumon atlantique et omble de fontaine) et les conditions physiques d’un plan d’eau (la vitesse du courant, la pente, etc.) constituaient des obstacles importants au succès de mon invasion.

Si tu te rappelles bien, je suis une espèce originaire de la côte ouest de l’Amérique du Nord. Au Québec, je ne suis pas une espèce indigène, contrairement au saumon atlantique et à l’omble de fontaine. J’ai été introduite dans tous les continents sauf en Antarctique. Je serais désormais l’espèce d’eau douce froide la plus répandue au monde! Mon élevage a eu des répercussions telles, que je suis maintenant considérée comme une espèce envahissante. Je figure parmi les 100 espèces exotiques envahissantes les plus néfastes au monde.

On a découvert l’origine de l’invasion grâce à la génétique. Je me disperse des lacs Ontario et Memphrémagog vers l’est du Québec en utilisant le fleuve Saint-Laurent comme corridor d’invasion. Je me suis établie récemment dans deux rivières de la région de Charlevoix. Lorsque je me reproduis, des rejetons quittent ces rivières et deviennent des vagabonds à la recherche d’autres rivières pour y habiter.

Pêche électrique dans la rivière CalwayN’allez pas croire que j’ai la vie si facile. Pour m’établir dans un habitat, je dois surmonter plusieurs difficultés. Par contre, je peux tolérer toutes sortes de conditions de vie et selon celles-ci, changer mon comportement. Nous ne sommes pas toutes semblables, il existe différentes variétés basées sur nos diverses façons de vivre. Certaines demeurent en eau douce toute leur vie, en rivière ou en lac; d’autres migrent vers la mer pour un temps qui peut varier entre 1 et 2 ans. Je peux tolérer des températures de l’eau allant de 14 à 21°C, pourvu qu’il y ait des refuges plus frais et bien oxygénés. Je suis opportuniste, je mange principalement des invertébrés. Les poissons entrent dans mon alimentation au fur et à mesure que je grandis, mais ma diète demeure néanmoins composée majoritairement d'insectes (larves et adultes) et de crustacés.

Mesure d'un saumon atlantique de la rivière Petit-SaguenayJe suis « persona non grata » dans les rivières de l’est du Québec, en particulier dans les rivières à saumon. Au moment où les saumons atlantiques connaissent un déclin marqué, pour toutes sortes de raisons, je semble en profiter pour occuper leurs rivières. Mme Thibault a donc entrepris de comprendre mes préférences en matière d’habitat afin d’identifier les nouvelles rivières où je risque de faire mon apparition. Les biologistes pourraient ainsi se préparer à ma venue et contrôler mon invasion en installant des barrières, par exemple. Elle a découvert ceci :

Je préfère les rivières qui ont des tributaires et dont la pente n’est pas trop forte. Le climat, en particulier le volume des précipitations et le régime des eaux, ont une influence sur mon succès d’implantation. Comme je me reproduis au printemps, les crues dues à la fonte des neiges peuvent détruire les nids et les œufs. Des températures élevées au printemps et en été m’avantagent, contrairement au saumon et à l’omble de fontaine. Les effets appréhendés des changements climatiques qui réchaufferaient les températures de l’air et de l’eau pourraient donc me favoriser aux dépens des autres espèces.

Comment réagissent les saumons atlantiques et les ombles de fontaine? Offrent-ils une résistance? Suis-je en compétition avec eux? La réponse n’est pas simple… Dans l’ensemble, au niveau d’une rivière entière, on me tient tête! Mais à petite échelle, dans des secteurs spécifiques, j’ai le dessus et je randis plus rapidement. Ma présence perturbe les jeunes saumons et ombles de fontaine qui doivent se voisiner plus qu’à l’habitude pour se nourrir. En fait, je n’ai pas vraiment d’opposition lorsque je me présente dans une rivière!

Échantillonnage dans la rivière CalwayRassure-toi, ce processus d’invasion est long et nous sommes peu nombreux à réussir. Je parviens tout de même à m’installer, lentement mais sûrement. Ce n’est qu’une question de temps. Selon toi, devrions-nous prendre des mesures pour contrôler mon invasion? Lesquelles?

Les biologistes du Ministère se penchent sur la question. Une des mesures retenue pourrait te concerner. Si tu vas pêcher dans les rivières de l’Est du Québec et que tu me captures, on te demande de déclarer tes prises. Cela aidera les biologistes à mieux documenter ma distribution et mon abondance exactes.

Il parait que

De façon générale, il y a environ 10% des espèces importées qui s’introduisent dans la nature, 10 % des espèces introduites qui s’établissent avec succès et 10 % de celles-ci qui deviennent nuisibles. C’est ce qu’on appelle la règle du 10 %.

Pêcheuse heureuse!

Selon la FishBase, il y aurait eu 3072 introductions inter-pays de poissons dans le monde, la majorité en eau douce, pour un total de 568 espèces.

La truite arc-en-ciel est aujourd’hui considérée comme une espèce naturalisée en Ontario.

 Belles prises!

La première importation d’oeufs de truite arc-en-ciel au Québec a eu lieu en 1893.

Entre 1975 et 2009, la truite arc-en-ciel a envahi une cinquantaine de rivières et elle s’est établie dans une dizaine d’entre elles.

Tous les goûts sont dans la nature…

Une classe à la pêche!Durant l'année scolaire, les classes qui reçoivent la visite d'un agent de protection de la faune dans le cadre du programme éducatif La faune et vous, sont éligibles au tirage d'une journée de pêche. En 2010, les élèves de 6e année de l’école primaire Frère-André située à Mont-Saint-Grégoire et leur enseignante, Madame Stéphanie Côté, étaient les heureux gagnants de cette activité de pêche qui s'est déroulée au parc régional de Longueuil.

Ce parc, pourvu de trois étangs, était un endroit propice à la pêche. Les étangs étaient ensemencés pour les journées de la Fête de la pêche. La journée du vendredi étant consacrée aux classes de 5e et 6e année du primaire.

L'équipe des hommes nature en compagnie d'un l'agent de protection de la faune.Pour plusieurs jeunes, cette journée était une première expérience de pêche. Ils étaient regroupés en six équipes aux noms évocateurs : les carpes souriantes, les poissons lumineux, les hommes nature, les saumons fumés, les esturgeons enjoués, les hameçons chanceux. Chaque élève recevait un équipement de pêche, ainsi qu'un certificat qui lui servira de permis de pêche jusqu’à l’âge de 18 ans, dans le but de l'inciter à retourner pêcher.

Pratique du lancer dans le Parc régional de LongueuilUne formation théorique donnée par des agents de protection de la faune et des bénévoles de l’Association des pêcheurs de Longueuil, appuyée par le cahier « Moi je pêche avec... Guliver » remis aux jeunes, leur a permis d'apprendre la biologie des poissons, les différentes espèces de poisson pêchés au Québec, l’importance de l’habitat pour le poisson, les rudiments de la pêche, les notions de sécurité et les principales règles de pêche à respecter.

Belle journée de pêche!
Les agents et les bénévoles ont également donné des trucs et astuces aux jeunes. Au cours de la journée, les jeunes ont ensuite pu se consacrer à la confection des nœuds, au montage de leur canne, à la pratique du lancer, puis à la pêche!

Autour des étangs, durant la période de pêche, les élèves étaient fébriles. Plusieurs d'entre eux ont même atteint le nombre maximal de prises fixé pour cette journée, qui était de cinq truites par élève. Les poissons étaient « mordeux » et de belle taille.

Éviscération et regard sur l'anatomie du poissonAvant de quitter le site de pêche et pour approfondir les connaissances des nouveaux pêcheurs, un moment a été réservé à l'éviscération des poissons, ce qui a permis de mieux connaître l'anatomie du poisson.

Tous les pêcheurs ont capturé, et sont rentrés à la maison avec, au moins une truite arc-en-ciel. Plusieurs ont certainement été dégustées le soir même au souper.

Classe gagnante 2010, à la pêche en compagnie d'agents de protection de la faune et de bénévoles de l'Association des pêcheurs de Longueuil

La saison propice à la pratique de la pêche est à nos portes, profites-en!

Bonne pêche!

Pour en savoir plus

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Pêches et Océans Canada

Jeux

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Fiches reliées

Pleins feux sur...
Pleins feux sur...

D'un mois à l'autre, redécouvrez la faune sous ses aspects les plus étonnants

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
5 votes
255
Liste de la faune vertébrée du Québec
Liste de la faune vertébrée du Québec

Une liste à fouiller par espèce, groupe, famille ou statut de précarité

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
5 votes
255
Poissons du Québec
Poissons du Québec

Fiches descriptives des poissons du Québec

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
2 votes
255

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »