L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 juillet 2017

Pleins feux sur... le piégeage du renard roux

Le renard roux (Vulpes vulpes) et toi

Renard rouxDu plus loin que je me souvienne, les hommes m’ont considéré comme un animal malfaisant et fourbe. Au IVsiècle avant J.-C., Aristote, le grand philosophe grec, disait de moi dans son ouvrage l’Histoire des animaux, que j’étais adroit et plein de malice.

Au Moyen Âge, je suis le symbole de la ruse, de la perfidie et de l’hypocrisie. J’ai été rendu tristement célèbre par un ouvrage intitulé : « Le Roman de Renart ». Dans cet ouvrage de récits épiques, il est question de querelles qui opposent un goupil, c’était mon nom, et les autres animaux de la forêt et de la basse-cour – Chantecler le coq, Tibert le chat, Tiécelin le corbeau, Brun l'ours et, surtout, mon pire ennemi, Ysengrin le loup. Vers la fin de cette époque, ce personnage de Renart deviendra si populaire que le nom écrit avec un t, entre dans la langue française pour me désigner, remplaçant l’ancien terme de goupil.

Ruse, gourmandise, avarice, hypocrisie, orgueil, cruauté, ingéniosité, réflexion, ces défauts et qualités me sont attribués dans les fables de La Fontaine. Par contre, je fais meilleure figure dans Le Petit Prince de Saint-Exupéry. En espagnol, mon nom a été donné à un célèbre justicier masqué, nul autre que Zorro!

Permettez-moi de rétablir ma réputation, une fois pour toutes. Ceux qui connaissent ma véritable nature sont sans doute les piégeurs qui se mesurent à moi.

L’habit ne fait pas le moine!

Différentes colorations du renard (Vulpes vulpes)Je suis un rouquin, d’où mon nom commun de renard roux. Mais sous cette appellation se trouvent deux autres colorations; je peux aussi être noir ou argenté et croisé. J’affiche mes couleurs selon ma répartition géographique. En Amérique du Nord, je partage le continent avec 3 autres espèces de renards : le renard arctique, Alopex lagopus, le renard véloce, Vulpes velox, et le renard gris, Urocyon cinereoargentus. Au Québec, je me retrouve seulement avec mon cousin; le renard arctique. Exceptionnellement, quelques renards gris peuvent traverser la frontière américaine pour venir faire une incursion en territoire québécois.

Je suis le mammifère carnivore le plus répandu dans le monde. J’occupe tous les continents. Au Québec, je suis présent dans plusieurs milieux, mais j’ai une préférence pour les zones agricoles, les champs cultivés ou en friches où foisonnent les petits rongeurs. Je me retrouve aussi en forêt et même jusqu’au nord dans des endroits, somme toute, assez découverts.

Fèces et urine de renard rouxJe fais partie de la famille des canidés, comme le chien, le loup et le coyote. Je suis un animal territorial. Je passe beaucoup de temps à parcourir mon territoire. Je dépose des fèces, mais surtout de l’urine pour signaler ma présence et je marque mes caches de nourriture. Je connais chaque détail de ces lieux qui me sont familiers et je repère le moindre changement. J’ai une excellente mémoire visuelle et olfactive, sans parler de mon ouïe qui est très développée.

Renard argentéLorsque je suis à la recherche de nourriture, je peux visiter jusqu’à 200 endroits en une heure! Comme je suis actif durant 5 heures, fais le calcul! J’en visite des endroits dans une journée! En hiver, mon ouïe fine me permet d’entendre les campagnols et les souris sous la neige. Je bondis alors et plonge tête première pour saisir ma proie. Cette technique de chasse se nomme le mulotage!

 

Les mâles peuvent parcourir plus de 10 km par jour, en particulier lors de la période d’accouplement qui a lieu de la fin janvier au début février. Je suis plutôt solitaire, mais je demeure en famille durant toute la période d’élevage des jeunes qui se déroule en été. J’évite les coyotes.

Il parait que

Ma queue touffue correspond à 70 % de ma longueur, tête et corps.

Je suis particulièrement sensible à la rage.

Renard roux en période de mue

Dans le sud du Québec, 99 % des renards sont roux. Vers le nord, 60 % sont roux, 35  % sont croisés et 5 % sont argentés.

Je peux vivre jusqu’à 10 ans en milieu naturel. Le record de longévité en captivité est de 15 ans.

En 2012, un peu plus de 13 000 fourrures brutes de renard roux provenant du Québec ont été vendues.

Renard roux

La valeur moyenne de la fourrure s’élevait à 58,86$. (Valeur moyenne des fourrures vendues aux enchères de la compagnie Les encans de fourrure de l'Amérique du Nord et la compagnie Les Pelletiers Encanteurs inc.)

Tous les goûts sont dans la nature…
 
C’est le premier travail du piégeur que d’inspecter son territoire. Il recherche mes signes de présence, pistes, fèces et urine. S’il a de la chance, il me verra peut-être!

Fèces de renard rouxMes signes de présence sont assez faciles à identifier. Mes fèces sont noirâtres, torsadées et les bouts sont pointus. Selon ce que j’ai mangé, elles contiennent des poils et des restes de petits fruits. Mon patron de piste est plus ou moins en ligne droite. Je suis un marcheur, je croise mes pattes pour me déplacer et souvent mes pattes arrière viennent se déposer dans les traces laissées par mes pattes avant. Mon allure naturelle est le trot. Sur la neige, le jaune de mon urine peut sembler banal mais l’odeur est inoubliable! Ça sent la mouffette!

Pistes de renard rouxPour me capturer, on utilise un collet ou un piège de rétention sur terre. Le collet est un piège mortel. C’est le type d’engin le plus employé par les piégeurs. Le collet est composé d’un câble à plusieurs filaments qui est muni d’un dispositif de blocage. Il existe plusieurs techniques pour le collet, mais deux d’entres elles sont couramment utilisées. On peut placer le collet dans un rétrécissement le long d’un sentier que je parcours régulièrement, c’est le collet à la passe. Cette méthode est simple et n’exige pas de préparation culinaire particulière.

Le piégeur peut aussi aménager un enclos à l’aide d’arbustes et d’arbres morts et créer des ouvertures près desquelles il installe ses collets. C’est la technique de l’enclos. Pour m’y attirer, il enterre des appâts.

Renard roux retenu par un piège à lacetSi le piégeur choisit d’employer un piège de rétention, plusieurs modèles sont disponibles. Il y a l’engin muni d’un lacet, qui est fixé au sol à l’aide d’un piquet. Quand je pose ma patte dessus, le mécanisme se déclenche. En essayant de me libérer, les ressorts du piège se défont et celui-ci tombe par terre. Je ne suis retenu que par le lacet et je peux marcher sur mes quatre pattes, selon la longueur de celui-ci. Il y a aussi le modèle dont les mâchoires sont coussinées pour éviter de me blesser.

Il existe plusieurs techniques qui font appel aux pièges de rétention. L’une d’entre elles se nomme le « trou sale » ou « l’appât enterré ». Piègeage du renard roux à l'aide d'un piège de rétention - Étapes techniquesCette fois, pour m’attirer et me tromper, le piégeur se transforme en grand chef cuisinier! Il prépare avec soin des appâts avec des parties de castors, rats musqués ou marmottes qui sont hachées et mélangées à de la glycérine, des glandes à musc de rat musqué et du borax en poudre. Le borax freine la décomposition de la viande! Le tout faisande durant 6 à 10 jours et ce mélange est ensuite mis en conserve. Je te laisse imaginer l’odeur qui se dégage… hummmmm!

En plus de préparer des appâts, le piègeur concocte des leurres. Ceux-ci ont pour but de faciliter ma capture en éveillant ma curiosité, mon appétit ou mes instincts de reproduction. Le leurre c’est comme un parfum, son odeur doit me séduire et me faire tourner la tête au point de me faire perdre ma méfiance afin que je m’approche de plus près. Le piégeur peut acheter des leurres ou les préparer. Voici la recette d’un leurre sexuel :

  • 4 glandes anales de renard 
  • 3 organes sexuels de renard femelle, ovaire, utérus, vagin (doit avoir été capturée durant la période de reproduction)
  • 2 vessies et leur contenu
  • ½ cervelet 
  • 4 glandes des pattes
  • 3 onces d’urine de femelle (en période de reproduction)
  • glycérine
  • huile de livèche

Renard croiséIl suffit de couper le tout et d’y ajouter l’urine. On couvre ce mélange d’eau et on laisse à la chaleur pendant un mois. On ajoute encore de l’urine, la glycérine et l’huile de livèche. On laisse macérer un mois avant de l’utiliser.

Par la suite, tout est une question de dosage en fonction des conditions de température. Il ne faut pas oublier que j’ai le nez fin. Une trop forte dose peut provoquer l’effet contraire et me faire prendre mes pattes à mon cou pour fuir les lieux. C’est comme un parfum, quand on en met trop, ça peut donner mal au cœur!

La conception et l’utilisation des leurres requièrent de la précision et de la minutie. Idéalement, le piégeur doit vérifier leur efficacité sur le terrain en aménageant des stations d’odeur avant d"amorcer sa saison de piégeage. Par la suite, s’il souhaite capturer des jeunes, il pourrait opter pour un leurre de type alimentaire ou un appât. Souvent les jeunes sont plus affamés, car moins expérimentés à la chasse. Par contre, si le piégeur souhaite capturer des mâles adultes, il choisira un leurre sexuel. Une alternance dans le choix des leurres est une façon de faire appropriée. Prendre des notes et les consigner dans un registre permet au piégeur de faire un suivi de ses réussites et échecs et l’aide à conserver les meilleures recettes.

Il n’est pas toujours nécessaire de recourir aux leurres et aux appâts. Il existe une technique très différente dite « la pointe à nouvelle ». Celle-ci tire son nom du fait que nos signes de marquage constituent des messages que nous laissons sur notre territoire. On se donne des nouvelles entre nous! Il s’agit pour le piégeur de trouver un endroit qui a été marqué, comme une touffe d’herbes, et de dissimuler dans le sol les pièges de façon à ce que je marche dessus. Il ne reste plus qu’à y ajouter un peu d’urine et le tour est joué.

Renard rouxPeu importe la technique employée, dans tous les cas le piégeur doit être vigilant. Il doit s’assurer de ne laisser aucune trace visuelle ou olfactive lors de son passage sur le terrain. Son installation doit se confondre avec le milieu environnant, il doit éviter de croiser les chemins que j’emprunte et considérer la direction des vents dominants. J’ai le nez fin!

En plus d’avoir des talents de cuisinier, le piégeur doit avoir un sens aigu de l’observation, être habile manuellement, être discret, patient et il doit être rusé… comme un renard! Ferais-tu un bon piégeur? Savais-tu qu’il existe un programme pour la relève!

Pour en savoir plus

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Faune et flore du pays

Musée canadien de la nature

Jeux

croisade

 

 

Profs

Bestiaire - Exposition virtuelle de la Bibliothèque nationale de France

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Fiches reliées

Pleins feux sur...
Pleins feux sur...

D'un mois à l'autre, redécouvrez la faune sous ses aspects les plus étonnants

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
5 votes
255
Liste de la faune vertébrée du Québec
Liste de la faune vertébrée du Québec

Une liste à fouiller par espèce, groupe, famille ou statut de précarité

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
5 votes
255
Raton laveur
Animaux importuns – Dommages causés par la faune

Des méthodes préventives avant tout !

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
0 vote
255

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »