L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
L'énergie éolienne

Un développement qui se fait dans le sens du vent?

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
5 votes
255
Jeunex explorateurs d'un jour
Jeunes explorateurs d’un jour

Découvrir son métier auprès de passionnés

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
0 vote
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
L'énergie éolienne

Un développement qui se fait dans le sens du vent?

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
5 votes
255
Jeunex explorateurs d'un jour
Jeunes explorateurs d’un jour

Découvrir son métier auprès de passionnés

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
0 vote
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
45 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
13 votes
255
Pleins feux sur...
Pleins feux sur...

D'un mois à l'autre, redécouvrez la faune sous ses aspects les plus étonnants

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
5 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
45 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
13 votes
255
Pleins feux sur...
Pleins feux sur...

D'un mois à l'autre, redécouvrez la faune sous ses aspects les plus étonnants

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
5 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Minéralogie et géologie
Guide pratique d’identification des minéraux

40 minéraux à découvrir près de chez vous

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
10 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Minéralogie et géologie
Guide pratique d’identification des minéraux

40 minéraux à découvrir près de chez vous

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
4 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

26 juillet 2019

Pleins feux sur… la science citoyenne et le monarque

La science citoyenne, le monarque (Danaus plexippus) et toi

Monarque

Les couleurs noire et orange éclatantes du papillon monarque et sa migration spectaculaire contribuent à sa célébrité et à sa popularité. Malheureusement, les populations de ce magnifique papillon sont en déclin depuis quelques années.  Savais-tu que la survie du monarque dépend, entre autres, d’une plante qui se nomme asclépiade? Et que tu peux venir en aide au monarque en participant au projet de science citoyenne « Mission monarque »? Lis la suite pour en apprendre plus sur ce papillon remarquable.

L’habit ne fait pas le moine

Les couleurs vives du monarque attirent notre attention. Et avec raison! Ses couleurs ne sont pas seulement esthétiques, elles ont une fonction. Elles sont un avertissement pour les prédateurs : attention, je suis toxique. Et sais-tu d’où vient la toxicité du monarque? Elle provient de la seule et unique plante dont la chenille se nourrit : l’asclépiade.

Oeuf de monarque

Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a quatre stades distincts dans le cycle de vie du monarque. Ce cycle débute par un très petit œuf (1 mm) blanc cassé, de forme ovale. La femelle monarque dépose ses œufs sous les feuilles de l’asclépiade. Ainsi, la chenille nouvellement sortie de l’œuf a accès à un garde-manger complet. On dit de la chenille du monarque qu’elle est spécialiste, car elle se nourrit d’une seule sorte de plante tout au long de sa vie. Après environ deux semaines à ce stade, la chenille se transforme en chrysalide : un magnifique bijou vert jade ............................................................avec des points dorés. De la chrysalide émerge finalement ............................................................le papillon orange et noir que tu connais.

Chrysalide de monarque

La chenille, la chrysalide et le papillon monarque sont tous toxiques. C’est la chenille, en se nourrissant d’asclépiade, qui accumule dans ses tissus les cardénolides. Ces molécules chimiques sont responsables de la toxicité. Il faut comprendre que l’asclépiade est une plante toxique pour la plupart des animaux qui la consomment, mais pas pour la chenille du monarque. Un fait intéressant à noter est que la toxicité provient du latex blanchâtre contenu dans les tiges et les feuilles de cette plante. Par contre, le nectar des fleurs d’asclépiade n’est pas toxique du tout et il attire de nombreux insectes pollinisateurs ainsi que des colibris. L’asclépiade est donc essentielle au monarque afin qu’il complète tous les stades de son cycle de vie.

Monarque

Le monarque est aussi connu pour sa migration spectaculaire. Les papillons nés à la fin de l’été au Québec (vers la fin d’août et le début de septembre) vont entreprendre à l’automne une migration de 4000 km pour se rendre dans une forêt du centre du Mexique. C’est à cet endroit qu’ils passeront l’hiver, en attendant de pouvoir se reproduire au printemps suivant, soit de huit à neuf mois plus tard. Les papillons qui vont émerger au printemps effectueront la première étape du voyage de retour. Comme leur espérance de vie n’est que de trois à cinq semaines en moyenne, plusieurs générations sont nécessaires pour effectuer toutes les étapes du voyage de retour jusque chez nous. Le monarque arrive au Québec en juin. Selon les conditions météorologiques, il est possible d’assister à la naissance d’une ou de deux générations de monarque avant de voir la génération migratrice émerger à la fin de l’été.

Il parait que

L’asclépiade est parfois appelée familièrement « petits cochons ».

Il existe quatre espèces d’asclépiades indigènes au Québec. L’asclépiade commune (Asclépias syriaca) est la plus abondante. Près de 90 % des monarques se nourrissent de l’asclépiade commune.

La migration des monarques est un sujet qui occupe les chercheurs depuis longtemps. Ceux-ci ont découvert que la route que les monarques doivent suivre durant la migration est inscrite dans un de leur gène. Il reste encore beaucoup de choses à découvrir sur ce sujet.

Tous les goûts sont dans la nature

Depuis 2016, le gouvernement du Canada a inscrit le papillon monarque sur la liste des espèces en voie de disparition. La perte d’habitat et les changements climatiques font partie des menaces qui touchent cette espèce. De plus, l’utilisation intensive de pesticides a causé un déclin important des populations d’asclépiade en Amérique du Nord. Cette plante est souvent considérée comme une mauvaise herbe et elle est donc détruite ou arrachée.

C’est pour ces raisons que le monarque et l’asclépiade ont besoin de toi! Tu veux faire une action pour leur venir en aide. Il est temps de t’impliquer dans un projet de science citoyenne. Nul besoin d’être un scientifique pour participer. Ta motivation et ton sens de l’observation seront très utiles dans tes recherches.

Tu le sais peut-être déjà, mais on ne peut pas protéger ce qu’on ne connaît pas. En ce moment, les connaissances sur les lieux de reproduction des monarques sont insuffisantes pour les protéger adéquatement. Les spécialistes de cette espèce ne peuvent pas être partout. Ils ont besoin de ton aide pour récolter des données dans le cadre du projet « Mission monarque ».

Asclépiade commune

Pour participer, tu dois d’abord trouver des plants d’asclépiades. C’est une plante assez facile à identifier. On en trouve autant à la ville qu’à la campagne, dans les milieux ouverts, dans les champs et sur le bord des routes. La tige de l’asclépiade est robuste et recouverte de poils. Elle possède de grosses feuilles ovales, épaisses et couvertes de poils en dessous. La couleur des fleurs varie du rose pâle au rose foncé.

Chenille de monarque

.

Une fois que tu as trouvé des plants d’asclépiades, tu dois chercher des monarques. Ils sont au Québec du début de juin jusqu’à la fin de septembre, et ce, à différents stades de leur cycle de vie. Souviens-toi : les œufs sont minuscules, difficiles à trouver et il n’y en a souvent qu’un seul par plant. Par contre, les chenilles sont très colorées (rayées de blanc, de jaune et de noir). Elles sont beaucoup plus faciles à apercevoir. Elles mangent toute la journée sur les plants d’asclépiades. Les gourmandes! Les chrysalides ont un excellent camouflage et peuvent se trouver sur un plant d’asclépiades ou sur d’autres espèces de plantes.

Vice-roi

Tu dois aussi savoir que le papillon monarque peut être confondu avec le vice-roi, une espèce de papillon qu’on trouve au Québec. Le vice-roi et le monarque se ressemblent beaucoup. De plus, au stade papillon, le monarque est généraliste. Il se nourrit sur de nombreuses espèces de plantes, du moment que leurs fleurs sont riches en nectar. Consulte les fiches d’identification sur le site de « Mission monarque » pour apprendre à reconnaître toutes leurs caractéristiques.

Prends note de toutes les informations que tu recueilles sur le terrain et transmets tes trouvailles aux spécialistes via la plateforme de « Mission monarque ». N’hésite pas à prendre des photos pour accompagner tes découvertes. Grâce aux informations recueillies sur ce site, les spécialistes seront mieux outillés pour protéger les sites importants pour la reproduction de ce superbe papillon.

De petits gestes peuvent faire la différence. Alors qu’attends-tu pour faire une mission?

Pour en savoir plus

Insectarium de Montréal – Espace pour la vie

Mission monarque  - Blitz international de suivi du monarque (du 27 juillet au 4 août 2019)

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Pleins feux sur… la science citoyenne

Fleurs sauvages du Québec

Asclépiade commune

Faune et flore du pays

Le monarque

Villes amies des monarques

eButterfly (en anglais seulement)

Enseignantes et enseignants

Trousse pédagogique – Mission monarque

Jeux

Croisade sur le monarque

 

Retour à la liste des Pleins feux sur... et leurs Croisades

Retour aux Pleins feux sur... et leurs Croisades

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »