L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 juin 2016

Pleins feux sur... la recherche, les oiseaux de proies et les éoliennes

Les oiseaux de proie, les éoliennes et toi

000-102-1Les maîtres incontestés de l’énergie du vent ce sont nous, les oiseaux. Voilà que le vent a tourné… Vous avez commencé à produire de l’électricité avec des éoliennes. Est-ce Éole le dieu grec des vents qui vous a inspiré? Il gardait les vents enfermés dans des outres et il les contrôlait. Or le vent et nous, c’est une histoire de liberté, de migration, de vol plané, de vie quoi! Je vous invite à en savoir plus sur le sujet et à découvrir un projet de recherche sur les oiseaux de proie et les éoliennes.


L’habit ne fait pas le moine

000-102-14Le gouvernement du Québec a l'ambition de devenir le leader mondial des énergies vertes et renouvelables. L’objectif est de produire 4 000 MW d'énergie éolienne d'ici 2015 et de contribuer ainsi à la lutte contre les changements climatiques. Cette production correspondrait à 4 % de la production d’électricité. Sais-tu comment est produite cette énergie?

L'énergie éolienne est produite par la force que le vent exerce sur les pales d'une éolienne, les faisant tourner entre 10 et 20 tours par minute. Ces pales sont reliées à un alternateur qui transforme l'énergie mécanique en énergie électrique. Voir le schéma pour connaître les différentes composantes d’une éolienne.

La quantité d’énergie produite par une éolienne dépend de trois facteurs, lesquels?

  • la vitesse du vent, principalement;
  • la surface balayée par les pales;
  • la densité de l'air.

000-102-2Pour commencer à tourner et à produire de l'électricité, le vent doit souffler entre 12 et 14 km/h. L’éolienne atteint sa pleine puissance de production avec des vents de 50 à 60 km/h. À plus de 90 km/h, on risque des bris d’équipement et il faut alors interrompre la production.

Une éolienne produit assez d’électricité pour satisfaire aux besoins annuels d’environ 500 foyers. Lorsqu’elles sont regroupées dans des « parcs éoliens », ce sont des milliers de résidences qui peuvent alors être alimentées en électricité.

Le gouvernement du Québec s’est engagé, notamment dans sa stratégie énergétique 2006-2015, à développer l’énergie éolienne par un processus d’appel d’offres. L'énergie éolienne est donc produite par des entreprises privées qui ont une expertise dans le domaine. Hydro-Québec Distribution, qui approvisionne les Québécois en électricité, lance les appels d'offres et s'assure du respect des conditions énoncées par le gouvernement, notamment en ce qui concerne la protection de l'environnement, l'engagement des communautés locales et les retombées économiques régionales.

Il parait que

En 1975, les premiers travaux à l'Institut de recherche d'Hydro-Québec (IREQ), débutent avec l'installation d'une éolienne à axe vertical de 40 kW. Celle-ci n'est plus en fonction.

Les technologies de l’énergie verte sont : les éoliennes, les hydroliennes, l’énergie solaire, la géothermie, l’hydrogène, les bioénergies et les technologies liées aux véhicules électriques. 

000-102-13

Hydro-Québec possède 63 centrales hydroélectriques, 1 centrale nucléaire, 24 centrales thermiques et une trentaine de parcs éoliens (au 1 juillet 2016).

Le plus grand parc éolien au monde, situé au Texas, comporte 421 éoliennes et produit 735 MW d’électricité. Les éoliennes s’étendent sur près de 190 km2 (47 000 acres) de terrain.

Il est possible d'installer des parcs éoliens en mer, au large des côtes. Les vents y sont plus forts.

Lorsqu’un projet de plus de 10 MW est retenu, le promoteur doit produire une évaluation environnementale qui comprend, entre autres, des inventaires des oiseaux de proie et des chauves-souris. Il doit aussi s’engager à faire un suivi de la mortalité de ces groupes causée par les éoliennes et démontrer si nous, les oiseaux, utilisons le territoire du parc éolien durant notre migration. Les biologistes et les techniciens ont produit des protocoles qui décrivent les procédures à suivre pour réaliser ces inventaires. Pourquoi prendre toutes ces précautions?

Tous les goûts sont dans la nature

L’énergie éolienne est dite verte, mais elle peut tout de même avoir des impacts sur la faune. Les principaux groupes touchés sont les passereaux (80 %), les chauves-souris et nous, les oiseaux de proie. Les impacts sont de trois types - mortalité, dérangement, perte d'habitat - et varient en fonction des espèces, des saisons, des milieux, de la taille des parcs éoliens... S'ils sont relativement faibles par rapport à ceux d'autres activités humaines (collision avec les vitres d'immeubles allumés la nuit, avec les voitures ou les fils électriques, braconnage, etc.), ils constituent néanmoins des risques supplémentaires qu'il convient de connaître afin de pouvoir les réduire.

000-102-8Au Québec, on compte 27 espèces d’oiseaux de proie. Trois d’entre elles sont désignées comme vulnérables : il y a moi, le pygargue à tête blanche (122 territoires de nidification actifs en 2008), l’aigle royal (environ 80 territoires de nidification connus) et le faucon pèlerin (58 territoires de nidification actifs en 2005). Il n’y a pas beaucoup d’individus de nos trois espèces, et nos populations respectives sont peu élevées. Comme nous sommes déjà confrontés à plusieurs difficultés, il faut tout mettre en œuvre pour éviter des morts supplémentaires. Il existe bien des mesures de protection autour de nos nids, mais elles ne sont pas efficaces pour éviter les collisions avec les éoliennes. Notre domaine vital est plus vaste que l’espace près du nid. Nous nous déplaçons pour aller chasser et sommes alors susceptibles d’entrer en collision avec les éoliennes.

000-102-3Des inventaires de nos nids sont réalisés dans l’aire prévue pour le parc éolien et ses alentours (moins de 20 km). Si un nid est repéré, l’équipe des chercheurs passe à l’action! Ils vont tenter de délimiter nos domaines vitaux afin de vérifier s’il y a un chevauchement avec le périmètre du parc éolien. Dans un cas positif, des mesures pour réduire les risques de collision sont mises en place à la suite d'une entente avec le promoteur du projet. Comment font-ils leurs recherches?

000-102-5Ils doivent d’abord nous capturer! Différentes techniques ont été développées selon l’espèce et le temps de l’année. Par exemple, pour attirer un faucon pèlerin en période de nidification, les biologistes font appel aux services d’un… hibou! Il s’agit d’oiseaux dressés qui sont installés au sol. Lorsqu’il est repéré par le faucon, ce dernier plonge sur lui pour le chasser de son territoire et c’est à ce moment qu’il s’empêtre dans les filets disposés autour du hibou. Sois sans crainte, leur vie n’est pas en danger!

000-102-6Dans mon cas, j’ai été attiré par un poisson mort qui avait été déposé près d’un piège à pattes coussinées. Nous, les pygargues, sommes des oiseaux piscivores, en particulier lorsque nous sommes en période de nidification. Parfois un piège de type « bow net » est utilisé et il est déclenché à distance par le technicien de la faune ou le biologiste cachés non loin. Au printemps, ils appâtent avec une carcasse de cerf de Virginie.

000-102-7Nous sommes manipulés avec le plus grand soin. Nos serres sont des armes redoutables qui auraient tôt fait de leur causer de graves blessures. Les faucons pèlerins sont munis d’un émetteur satellitaire de 30 grammes, le poids est de 70 grammes pour les aigles et pour nous, les pygargues. L’émetteur transmet l’information sur notre position, notre vitesse de vol et notre altitude. Cette dernière donnée est très importante. Pourquoi? Elle permet de prévoir le risque de collision par rapport à la hauteur des éoliennes. Une localisation est fournie à chaque heure. L’émetteur a une durée de vie variant de 3 à 5 ans. Si l’un d’entre nous meurt et est retrouvé par un citoyen, s.v.p., aidez-nous en retournant notre carcasse munie de l’émetteur au Ministère. Les coordonnées sont indiquées sur l’appareil. Un tel outil scientifique vaut 4 000 $ US, mais, surtout il vaut son pesant d’or pour toute l’information obtenue à notre sujet.

Depuis le début de cette recherche en 2007, 8 aigles royaux, 11 faucons pèlerins et 9 pygargues à tête blanche ont été capturés et été munis d’un émetteur.

Laissez-moi vous rapporter quelques histoires…

000-102-10Un faucon pèlerin capturé à Saint-Anaclet en 2008 dans le Bas-Saint-Laurent fut le premier cas confirmé de chevauchement entre le domaine vital d’un oiseau de proie et le périmètre projeté d’un parc éolien de Sainte-Luce. Suite aux audiences publiques, les citoyens ont manifesté leur désaccord face au projet et celui-ci a finalement été abandonné.

000-102-9Une femelle faucon pèlerin a été capturée au pont Champlain en 2009. Elle a débuté sa migration en octobre 2009 et elle est arrivée au Brésil le 25 novembre 2009! Malheureusement, l’émetteur ne transmet plus de localisations depuis le 28 juin 2010. On suppose que cette femelle est morte et qu’elle est tombée dans le fleuve Saint-Laurent.

Dans le Bas-Saint-Laurent, un couple de pygargues à tête blanche niche en bordure du lac Mitis depuis 1986. Le mâle a été capturé et muni d’un émetteur en 2007 qui a transmis durant 3 saisons de nidification plus de 5 000 données. Le domaine vital de cet individu varie entre60 et 340 km2

Le domaine vital des aigles royaux est beaucoup plus vaste, car ils chassent en milieu ouvert. Ainsi, comme les aigles se déplacent davantage, la probabilité de chevauchement avec le périmètre d’un parc éolien est accrue. Tous les aigles royaux marqués par le MRNF se trouvent dans la péninsule gaspésienne. Les données indiquent qu’un couple effectue certains déplacements dans des parcs éoliens.

000-102-12La migration de l'aigle royal est méconnue et les chercheurs ne connaissent pas bien les trajets empruntés. Ils ont donc établi une collaboration avec des collègues aux États-Unis. Tous ces gens partagent leurs données et leur expertise afin d’obtenir un meilleur portrait des déplacements effectués par les aigles royaux. Le développement éolien est en progression également chez les Américains, comme dans les Appalaches, où les aigles migrent et hivernent.

Nous demeurons les seigneurs des airs. Ouvre l’œil et scrute le ciel. N’oublie pas que tu peux faire part de tes observations si tu aperçois l’une de nos trois espèces, en particulier si tu repères un nid occupé.000-102-11

Communique avec Pierre Fradette du Regroupement QuébecOiseaux au 1 877 367-3745 (sans frais) ou écris à sos-pop@quebecoiseaux.org.

Tu peux aussi remplir l’un ou l’autre des formulaires en ligne suivants :

Pour en savoir plus

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs 

Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie

Hydro-Québec

Association canadienne de l'énergie éolienne

Atlas canadien d'énergie éolienne - Environnement Canada


Jeux

croisade

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Fiches reliées

Pleins feux sur...
Pleins feux sur...

D'un mois à l'autre, redécouvrez la faune sous ses aspects les plus étonnants

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
5 votes
255

Chroniques reliées

Nouvelle

L’énergie sur tous les tons, sur tous les fronts et dans toutes les classes

Grâce à la contribution de l’Agence de l’efficacité énergétique et d’Hydro-Québec, la section Énergie vient de faire le plein de ressources! Les éducateurs et les enseignants y trouveront de nouveaux jeux, trouvailles ou activités pédagogiques qui leur permettront d’intégrer à leurs cours les notions de consommation ou de surconsommation d’énergie, d’énergie renouvelable ou non renouvelable ou de développement durable, entre autres.

Suite »

Autres articles

Nouvelle

Pour leur faire des têtes toutes naturelles!

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »