L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 août 2015

Pleins feux sur... la recherche et la nyctale de Tengmalm-3

La nyctale de Tengmalm (Aegolius funereus) et toi

Suite et fin...

Nyctale de TengmalmDepuis 2003, la Direction de la recherche sur la faune, du ministère des Ressources naturelles et de la Faune, a entrepris une étude sur les effets des vols à basse altitude sur les oiseaux de proie nocturnes. Voici donc la suite et les conclusions de cette aventure avec la nyctale de Tengmalm, cette petite chouette nocturne qui en a fait voir de toutes les couleurs à nos chercheurs.

Un rapide rappel des événements pour te mettre dans le bain :

2003 – Les chercheurs installent un réseau de nichoirs le long des rivières Natashquan et Aguanish pour y suivre la nidification de la nyctale de Tengmalm.

2004 – Les chercheurs obtiennent des données mais… la martre d’Amérique a détruit près de 80 % des couvées et le porc-épic dérange les oiseaux. Les chercheurs doivent installer des dispositifs anti-martres et anti-porcs-épics.

2005 – Les populations de micromammifères, principales proies des nyctales, ont connu un crash important sur l’ensemble du territoire étudié. En l’absence d’une source suffisante de nourriture, les nyctales ne se sont pas reproduites et les nichoirs ont été inoccupés.

Comme tu peux le constater, ce n’est pas toujours facile de mener des recherches, malgré le temps et les efforts investis. Que s’est-il donc passé en 2006?

L'habit ne fait pas le moine!

Une autre surprise de taille attendait les scientifiques. Les militaires avaient décidé de réduire le nombre de vols à basse altitude. Le nombre de sorties effectuées par les avions des pays membres de l’OTAN était si faible que les chercheurs ne pouvaient plus en évaluer l’impact sur les nyctales. C’était l’hypothèse à vérifier, l’impact des vols à basse altitude sur ces oiseaux…

Il parait que

Aegolius vient du grec pour hibou en général et funereus du latin, pour funèbre en faisant allusion à son chant…

En hiver, durant le jour, je me repose sur les branches de conifères.

La femelle commence l’incubation dès la ponte du premier œuf. Il y a donc des jeunes d’âges différents dans le nid. L’éclosion est asynchrone.

Pour protéger ma couvée, je bloque l’entrée de mon nid avec ma tête. Mes coups de bec acéré auront vite fait de décourager un éventuel prédateur.

Longévité record de 11 ans en nature, vit généralement de 7 à 8 ans.

Nyctale de Tengmalm

Rivière NatashquanQu’à cela ne tienne, ils se sont retroussés les manches et ont poursuivi les recherches pour vérifier les nouvelles hypothèses suivantes :

  1. Les dispositifs anti-prédateurs empêchent efficacement l’accès des martres aux nichoirs;
  2. Les populations de micromammifères augmentent rapidement dès l’année qui suit un crash, comme cela a été observé en Europe.

Pour vérifier la première hypothèse, les 99 nichoirs du réseau de Sept-Îles ont été visité. La tournée de la rivière Natashquan a également été réalisée en partie. En excluant les nichoirs tombés au cours de l’hiver ou inaccessibles en raison du niveau de l’eau, cette tournée a permis la visite de 116 nichoirs fonctionnels.

Pour la seconde hypothèse, une campagne de capture des micromammifères a eu lieu. Près de 500 pièges ont été appâtés avec du beurre d’arachide. Les espèces ont été identifiées. Les données ainsi recueillies ont par la suite fait l’objet de tests statistiques.

Tournée des nichoirsAlors, as-tu hâte de connaître les résultats? À quelles conclusions les chercheurs sont-ils parvenus? Qu’ont-ils découvert en faisant la tournée des nichoirs?

Les dispositifs anti-prédateurs empêchent-ils efficacement l’accès des martres aux nichoirs? On ne le sait pas. Il n’y a eu aucun signe de nidification. Une fois de plus, les nyctales n’ont pas eu de petits… elles n’ont même pas tenté de nicher. Seul un des nichoirs près de la rivière Natashquan contenait 2 œufs d’une autre espèce de rapace diurne, la crécerelle d’Amérique. Étant donné l’absence totale de nidification par les nyctales en 2005 et en 2006, il est donc impossible de déterminer l’efficacité des dispositifs anti-prédateurs.

Les populations de micromammifères ont-elles augmenté rapidement dès l’année qui suit un crash, comme cela est observé en Europe? Non.

Au total, seulement 31 micromammifères appartenant à trois espèces ont été capturés : le campagnol à dos roux de Gapper (Clethrionomys gapperi), la musaraigne cendrée (Sorex cinereus) et la souris sylvestre (Peromyscus maniculatus).

 Campagnol à dos roux de Gapper

Musaraigne cendrée

Souris sylvestre

Les populations de micromammifères n’ont pas augmenté. Cela explique pourquoi, une fois de plus, les nyctales n’ont pas niché. Pas de nourriture, pas de ponte. On dirait que les oiseaux ont comme un sixième sens. Mais ça, c’est une autre histoire.

La seconde hypothèse, les populations de micromammifères augmentent rapidement dès l’année qui suit un crash, comme cela a été observé en Europe, n’a pas été observée. Chez nous, la période de « crash » des micromammifères pourrait-elle durer plus d’un an? Est-ce une situation exceptionnelle? Est-ce parce que les espèces de micromammifères en Europe ne sont pas les mêmes qu’ici? Seul un suivi à long terme permettrait de le déterminer.

Tous les goûts sont dans la nature

La réduction importante de la pratique des vols à basse altitude, raison d’être des travaux entrepris sur la nyctale de Tengmalm, fait en sorte que le suivi des nichoirs a été abandonné. On ne sait pas si les vols à basse altitude ont un impact sur les rapaces nocturnes. On ignore si les dispositifs anti-prédateurs sont efficaces. Mais tout n’est pas perdu, le dispositif et les méthodes mis au point dans le cadre de ce projet pourraient être utilisés dans une autre étude pour évaluer, par exemple, les effets des activités minières ou forestières sur la nyctale de Tengmalm.

Pas toujours facile la recherche!

Pour en savoir plus

Jeux

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »