L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 juillet 2017

Pleins feux sur... la Saint-Valentin et la phéromone

La phéromone et toi

NezSéduire, ce n’est pas une mince affaire. Comment attirer l’attention du partenaire?

Dans le monde animal, certaines espèces envoient des messages chimiques appelés phéromones. Ce sont de véritables molécules de l’amour! Inutile de te précipiter pour acheter LE parfum aphrodisiaque qui te rendra irrésistible. Chez les humains, la conquête ne passe pas que par le nez! La question de phéromones humaines demeure…

L’habit ne fait pas le moine!

Le mot phéromone est formé du grec phérô, transporter, et ormaô, exciter. Mais il y a aussi tous ces synonymes : phérormone, phéro-hormone, ectohormone. Peu importe le mot, dans tous les cas il s’agit d’une molécule organique, c'est-à-dire qu’elle contient des atomes de carbone; elle est sécrétée par un organisme vivant, un animal ou une plante; elle est diffusée dans l’environnement immédiat, c'est-à-dire dans l'air ou dans l'eau; elle entraîne une réponse spécifique de la part des espèces congénères qui la reçoivent.

Il faut bien distinguer les hormones des phéromones. Les hormones sont aussi des molécules, et elles sont produites par les glandes endocrines; elles sont transportées par le sang et elles agissent sur un organe ou sur un autre tissu situés à distance. Par exemple, le pancréas produit l'insuline qui régule le taux de sucre dans l'organisme. Les hormones sont aussi des « messagers » qui, avec le système nerveux, coordonnent l’activité des milliards de cellules du corps humain. La poussée d’adrénaline que tu ressens parfois, c’est une histoire d’hormone!

Il existe cinq types de phéromones qui déclenchent des comportements différents :

Les phéromones grégaires maintiennent la structure de la colonie chez les abeilles. Elles permettent à des insectes de se rassembler avant d’entreprendre une migration, comme chez les criquets locustes.

Les phéromones de piste sont utilisées pour se diriger et garder une trace du chemin séparant une source de nourriture de la colonie, par exemple chez les fourmis et les termites.

Les phéromones d’espacement servent à délimiter le territoire. Fido lève la patte… les phéromones sont alors contenues dans l’urine.

Les phéromones d’alarme indiquent aux congénères la présence d’un danger. Chez les plantes, certains arbres, « attaqués » par des prédateurs, maladies ou animaux brouteurs, émettent un signal chimique destiné aux arbres environnants, qui vont alors déclencher la production de molécules désagréables pour les assaillants.

Les phéromones sexuelles servent à attirer ou à repousser des partenaires sexuels. Chez les abeilles, la substance royale, sécrétée par la reine attire les faux bourdons lors du vol nuptial et bloque le développement ovarien des ouvrières.

Accouplement du bombix du mûrierMonsieur Adolf Butenandt, Prix Nobel de chimie en 1939 pour ses travaux sur les hormones sexuelles, a été le premier à isoler chimiquement la phéromone du bombyx du mûrier. La larve de ce papillon est le célèbre ver à soie. Butenandt a nommé cette hormone le bombykol en l’honneur du papillon. L'identification de ce composé, obtenue en 1959, a demandé plus de 20 années de recherches. Il lui a fallu utiliser un demi-million d'insectes pour obtenir 12 mg de la précieuse molécule!

Les couleuvres rayées de NarcisseLes phéromones peuvent être émises dans l’air, dans l’eau ou déposées sur le sol. Elles sont volatiles. Chez les serpents, elles sont captées avec leur langue fourchue et déposées au niveau de l’organe « voméronasal » ou organe de Jacobson, du nom de celui qui a découvert son existence. Il s’agit d’une paire de sacs qui contiennent des cellules spéciales qui transmettent des informations chimiques au cerveau. Cet organe est également présent chez les mammifères, dont les cervidés.

Boule d'accouplement de couleuvresCertaines couleuvres mâles sont capables d’imiter les phéromones femelles. Ces individus se font passer pour des femelles et attirent les mâles. Cela crée en quelque sorte une diversion et durant cette confusion sexuelle la femelle ainsi devenue libre est prise d’assaut. Il faut dire que, chez les couleuvres, il se forme de véritables boules d’accouplement où des dizaines de mâles tentent de fertiliser une femelle.

Il parait que

Mâle du bombix du mûrier à larges antennes en éventail

Les mâles du bombyx du mûrier peuvent détecter les phéromones émises par les femelles jusqu’à 10 km de distance. Ils utilisent leurs larges antennes en forme d’éventail.

La femelle du homard américain disperse dans l’eau un mélange d’urine et de phéromones pour attirer le mâle.

Les tritons communs et alpestres dansent dans l’eau en émettant tour à tour des phéromones.

Tous les goûts sont dans la nature…

La confusion sexuelle est d’ailleurs une technique mise à profit pour lutter contre les insectes qui ravagent certaines cultures et plantations. Elle consiste à empêcher la reproduction des insectes par l’épandage d’une phéromone synthétique. Les mâles n’arrivent plus à localiser les femelles, ils sont désorientés car il y a trop de phéromones dans l’air! Il n’y a donc pas ou très peu d’accouplement. La nouvelle population de larves étant plus faible, les dommages causés aux arbres diminuent.

Tordeuse des bourgeons d'épinetteCette technique peut également être utilisée dans la lutte contre les insectes ravageurs forestiers. Des chercheurs du Service canadien des forêts (SCF) de Ressources naturelles Canada effectuent des travaux destinés à isoler les phéromones sexuelles et à en déterminer la composition et le mode d'utilisation par les insectes. La Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies (SOPFIM) a inclus des essais de confusion sexuelle dans son étude de nouveaux outils de lutte contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

Femelle longicorne brun de l'épinette avec ovipositeur déployéLe longicorne brun de l’épinette (LBE), Tetropium fuscum, menace nos forêts. Il est établi près du port de Halifax, en Nouvelle-Écosse, depuis au moins 1990, mais n’a toutefois été découvert qu’en 1999. Ce coléoptère infeste et tue des épinettes (Picea spp.) mûres en Nouvelle-Écosse et risque de se disséminer dans tout le Canada et de provoquer une mortalité prématurée de l’épinette et des pertes économiques importantes. Les chercheurs du SCF ont découvert et synthétisé une phéromone produite par le LBE mâle. L'ajout de cette phéromone aux pièges a de beaucoup amélioré leur efficacité pour ce qui est de détecter le LBE, comparativement aux pièges appâtés auparavant avec des produits volatiles (des composés semblables à la térébenthine) dans l'épinette hôte.

Piège Colossus pour capturer le longicorne brun de l’épinetteIls ont aussi prélevé des substances volatiles émises par des épinettes rouges attaquées par le LBE. À partir de l’analyse de leur composition chimique, ils ont « fabriqué » un attractif synthétique (dit « mélange d’épinette »). Les pièges à mélange d’épinette sont utilisés pour détecter le LBE dans les régions de l’Amérique du Nord qui présentent un risque d’introduction accidentelle.

Que dire des parfums que nous utilisons pour attirer l’autre? Attention, il ne faut pas confondre odeurs et phéromones. Nos odeurs varient selon les individus alors que les phéromones sont identiques pour tous les individus de la même espèce et elles provoquent des comportements automatiques et stéréotypés. Les phéromones sont inodores. Elles sont captées par l'organe voméronasal. La communauté scientifique a longtemps été divisée sur le fonctionnement de ce système olfactif accessoire chez l’homme. Il fut considéré comme vestigial jusqu’en 2001. Qu’en est-il vraiment?

CochonCertains parfums aphrodisiaques prétendent contenir de l’androsténol. L’androsténol serait responsable du phénomène de synchronisation des règles, entre jeunes filles vivant ensemble, mieux connu sous le nom suivant : « le syndrome du pensionnat français. » Il s’agit en fait de la phéromone du cochon. Elle est présente dans l’haleine du mâle qui l’utilise pour attirer la femelle. Les scientifiques ont aussi découvert que l'androsténol est une des composantes de la sueur des hommes. À vous de choisir, pour séduire : suer ou dépenser.

Pour en savoir plus

Ressources naturelles Canada

Agence Canadienne d'inspection des aliments

Muséum national d’histoire naturelle – France

Jeux

Croisade sur les phéromones

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Fiches reliées

Pleins feux sur...
Pleins feux sur...

D'un mois à l'autre, redécouvrez la faune sous ses aspects les plus étonnants

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
5 votes
255

Chroniques reliées

Nouvelle

Sous les feux de l'amour

La Saint-Valentin aurait été inventée par les commerçants désireux d’écouler leurs stocks de chocolat? Parlez-en aux ratons-laveurs, qui vous répondront que ce ne sont là que de méchants bobards. On ne sait pas si ces petits dons Juans masqués sont de vrais romantiques, mais chacun peut les observer en février : ce sont les premiers à sortir de leur somnolence hivernale pour se lancer à la poursuite des belles qui assureront leur reproduction. Découvrez d'ingénieuses techniques de séduction de la faune.

Suite »

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »