L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 juillet 2017

Pleins feux sur... la Saint-Valentin et la polyandrie

La séduction et toi

Cygnes formant un coeurDans le monde animal, la séduction est généralement l’affaire du mâle. Il s’agit d’attirer l’attention d’une partenaire afin de se reproduire. Plusieurs stratégies sont utilisées : couleurs, chants, odeurs, offrandes, combats entre mâles, etc. Tous ces « super mâles » qui parviennent à leurs fins, transmettent leur bagage génétique aux femelles; cela leur assure une descendance nombreuse et en bonne santé et favorise l’avenir de l’espèce. C’est là une partie de la théorie de l’évolution proposée par Darwin. Et si on envisageait les choses autrement, en adoptant le point de vue des femelles? Partons à la découverte de la séduction vue par la « gent féminine »!

L’habit ne fait pas le moine

Le modèle de formation des couples le plus courant est la monogamie : il implique un mâle et une femelle. À chaque saison de reproduction, un nouveau couple se forme. Chez les oiseaux, c’est comme ça que ça se passe la plupart du temps. Le merle chante, revendique son territoire, attire la femelle qui s’y installe et hop! On aménage un nid dans le garage et on y élève sa famille!

Il y a aussi des couples formés pour la vie, comme chez l’oie des neiges, le renard roux, le cygne siffleur, le pygargue à tête blanche et le castor.

Éléphants de merChez les espèces qui pratiquent la polygamie, un mâle s’accouple avec plusieurs femelles qu’il doit trouver sur son territoire. Il peut aussi avoir un « harem » et garder les femelles loin des autres mâles (c'est le cas de l'éléphant de mer).

Dans la nature, contrairement à ce que Darwin avançait, la séduction n’est pas seulement réservée aux mâles. De plus, chez de nombreuses espèces, les femelles ont plus d’un partenaire. Ce comportement reproducteur est appelé « polyandrie ». Il a d’abord été observé chez les insectes sociaux. Dans les colonies d’abeilles et de fourmis, seules les reines se reproduisent. Elles ont recours à plusieurs mâles pour être fécondées. Elles emmagasinent le sperme de ces différents individus dans leur spermathèque, et la fertilisation a lieu plus tard, après un délai qui peut s'étendre de quelques jours à quelques mois.

Quels sont les avantages de la polyandrie?

  • La femelle obtient plus de nourriture et de protection. Plus de soupirants signifie plus de cadeaux!
  • La femelle ne dépense pas d’énergie à repousser les avances des mâles, elle les accepte toutes!
  • La femelle se reproduit avec un mâle qui a un meilleur sperme que le précédent, qui était peut-être stérile.
  • La femelle obtient une plus grande diversité de gènes dans sa descendance. Un avantage pour faire face aux changements éventuels dans l’environnement!
  • La femelle s’assure d’obtenir le « meilleur sperme ».
  • La femelle augmente ses chances d’être fertilisée avec plus de spermatozoïdes.
  • La femelle augmente sa descendance : plus de sperme signifie plus de fertilisation, et plus de petits.
  • La femelle peut choisir le mâle le plus apte à s’occuper des jeunes, llequel pourrait être différent du mâle reproducteur.

La polyandrie a eu des conséquences dans le monde des mâles. La compétition s’exerce à un autre niveau! Nul besoin d’être le plus fort ou le plus beau; désormais, tout se joue à l'échelle des différents spermatozoïdes qui se battent pour fertiliser les ovules! Plus encore, les mâles et leurs spermatozoïdes auraient développé des stratégies.

Le coq, Gallus gallus, ajuste sa production de spermatozoïdes en fonction de la compétition potentielle. Il en produit plus lorsqu'une nouvelle poule s’ajoute à la basse-cour, cette dernière suscitant plus de convoitise.

Il parait que

Des analyses génétiques menées sur la descendance de mésanges bleues, des oiseaux pourtant connus pour former des couples stables, ont montré que 20 à 40 % des petits d’une nichée étaient issus d’un père illégitime.

Mésange bleue 

.

Chez l’abeille domestique, Apis mellifera, le nombre moyen de spermatozoïdes par mâle est de 4,5 millions.

Chez la souris sylvestre, les spermatozoïdes issus du même mâle semble se reconnaître entre eux et forment des groupes. Ils peuvent ainsi se déplacer plus rapidement qu’un spermatozoïde seul. Tous pour un et un pour tous : c’est la course à la fécondation!

Certaines espèces possèdent deux groupes de spermatozoïdes, l’un aidant l’autre. Un groupe stérile se sacrifie et subit les assauts chimiques de la femelle, ce qui permet au groupe fertile d’atteindre son but. Un vrai travail d’équipe!

Tous les goûts sont dans la nature

Avec le temps, les biologistes ont constaté que cette pratique était beaucoup plus répandue dans le monde animal, notamment chez les insectes, les oiseaux, les amphibiens et les mammifères. Citons quelques exemples.

PhalaropeChez les phalaropes, les rôles sont carrément inversés. La femelle porte le plumage coloré et courtise le mâle. Une fois la ponte effectuée, elle lui laisse le soin de la couvée.

Chevalier griveléChez le chevalier grivelé (maubèche branlequeue), ce sont les femelles qui établissent leur territoire avant l’arrivée des mâles sur les sites de reproduction. Elles courtisent un mâle, s’accouplent avec lui et les deux partenaires construisent le nid. La femelle pond ensuite 4 œufs qui sont incubés par les deux parents. Les oisillons naissent 21 jours plus tard, sont pris en charge par le mâle mais deviennent rapidement indépendants. Comme la femelle peut répéter ce petit manège cinq fois par an, elle peut produire une vingtaine de petits durant l’année.

Rat à peau nueLe rat à peau nu, ce mammifère que l’on retrouve en Afrique, vit en colonie et, comme chez les insectes sociaux (abeilles et fourmis), une seule femelle reine se reproduit avec plusieurs mâles. La reine peut avoir 5 portées de 7 petits durant l’année. Les autres membres de la colonie ont des tâches particulières telles que le soin des jeunes, leur élevage, le nettoyage, etc.

Baleine noireChez la baleine noire de l’Atlantique Nord, on pense qu’une femelle pourrait être fécondée par plusieurs mâles. Ces derniers forment des groupes qui peuvent compter jusqu’à 40 individus. Tous ces mâles se font concurrence pour s’approcher de la femelle et s’accoupler, en particulier lorsqu’elle monte à la surface pour respirer. Les mâles de cette espèce possèdent les testicules les plus gros de tous les animaux, ils peuvent peser plus de 900 kg! Tout porte à croire qu’une compétition a lieu par rapport à leur taille, les mâles qui ont les plus gros testicules auraient plus de chance de se reproduire.

Colibri à gorge rubisChez le colibri à gorge rubis, le mâle établit et défend un territoire. Les femelles qui s’y aventurent sont courtisées. Le mâle exécute une danse en pendule pour les séduire. Une fois l’accouplement effectué, la femelle se charge de la construction du nid et de l’élevage des jeunes. Elle peut avoir jusqu’à 3 portées par année avec différents mâles.

Accenteur mouchetChez l'accenteur mouchet, une espèce d'oiseau qui vit en  Europe, des études ont également montré que la femelle cherche activement à se reproduire avec deux mâles… qui, ne sachant pas qui est finalement le père, s’occuperont ensuite tous deux de la nichée!

Pour en savoir plus

Jeux 

croisade 

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Mots clés :

pleins feux sur

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »