L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 décembre 2016

Pleins feux sur... le temps des Fêtes et le recensement des oiseaux de Noël

Le recensement des oiseaux de Noël… et toi Pêre Noël

Ça te dirait de participer à une activité scientifique populaire? Chaque année, entre le 14 décembre et le 5 janvier inclusivement, des dizaines de milliers de personnes en Amérique du Nord participent au recensement des oiseaux de Noël (RON) dans leur région. Il s’agit d’un inventaire sur les oiseaux que l’on peut observer en hiver chez nous. Les données ainsi recueillies permettent de suivre les tendances des populations hivernales d’oiseaux à l’échelle des trois Amériques. La conservation des oiseaux a besoin de toi.

L’habit ne fait pas le moine

C’est au début du 20e siècle que le premier recensement des oiseaux de Noël s’est effectué. À cette époque, la tradition était bien différente d’aujourd’hui. Le jour de Noël, des chasseurs, répartis en équipes, parcouraient les boisés et les champs pour abattre tous les oiseaux et les mammifères qu’ils apercevaient. C’était la méthode utilisée pour effectuer le dénombrement des animaux dans une région.

Franck Chapman.

Mais en 1900, un Américain, M. Franck Chapman, invite les amateurs d’oiseaux à faire un tout autre type de chasse : un dénombrement d’oiseaux, armé uniquement de jumelles.

Cette année-là, 27 personnes ont répondu à l’appel et c’est ainsi qu’est née une tradition maintenant centenaire. Depuis ce temps, le programme a pris de l’ampleur et les méthodes de dénombrement ont été uniformisées. C’est la « National Audubon Society » qui en établit les règles et qui compile les données pour tout le continent américain, avec la collaboration d’« Études d’oiseaux Canada »

.

 

Bon c’est bien intéressant d’en apprendre un peu sur l’histoire, mais c’est quoi au juste le recensement des oiseaux de Noël? Le RON est un projet de recherche scientifique auquel tu peux participer en tant que bénévole, sans avoir de formation spécifique. Seulement un minimum de connaissances sur les oiseaux de ta région est nécessaire. En gros, il s’agit d’identifier, de dénombrer et de noter tous les oiseaux observés au cours d’une journée, à l’intérieur d’un territoire prédéterminé. Ensuite, les données sont compilées à l’échelle locale et les résultats de l’inventaire sont diffusés sur le site Web de la « National Audubon Society ». Ces données sont ensuite utilisées par les naturalistes et les biologistes pour suivre les tendances et les répartitions des populations d’oiseaux d’une année à l’autre.


C’est simple, mais ça demande une bonne organisation pour répartir les territoires entre les participants et uniformiser les techniques d’inventaire. Comme dans tous les inventaires fauniques, il faut d’abord déterminer le territoire à l’étude. Dans le cas du recensement des oiseaux de Noël, chaque relevé d’inventaire doit couvrir la totalité d’un territoire de 452 km2. Il s’agit d’un territoire circulaire de 12 km de rayon. On l’appelle le cercle de dénombrement et le Québec en compte maintenant 40. Mais c’est grand 452 km2; comment est-ce possible de couvrir tout ce territoire en une seule journée? Chaque cercle de dénombrement est divisé en parcelles. Cette division est généralement faite soit par un compilateur responsable du territoire soit par le club ornithologique local qui en a la charge. Les parcelles ainsi définies restent habituellement les mêmes d’une année à l’autre. Les observateurs bénévoles se partagent donc les parcelles afin de couvrir le plus possible de territoires du cercle de dénombrement.

Geai bleuComment procède-t-on pour faire un inventaire aviaire? Le succès d’un inventaire dépend souvent de sa préparation. Si tu t’impliques, tu dois bien préparer ta sortie pour être efficace le jour de l’inventaire. Ce sont les mêmes étapes que font les biologistes quand ils doivent effectuer un inventaire d’oiseaux dans le cadre d’une étude scientifique. Il est avantageux de bien connaître le territoire qui t’est attribué. Tu peux aller faire une visite de reconnaissance (ou regarder la carte sur Internet) avant la journée de l’inventaire pour localiser les zones d’intérêt : est-ce qu’il y a présence d’un parc urbain, d’un point d’eau, d’un lieu boisé,
de mangeoires?

Tu dois aussi connaître les principales espèces d’oiseaux qui fréquentent ta région durant la période couverte par l’inventaire. Tu sais reconnaître seulement quelques espèces… pas de panique! L’hiver est une très bonne période pour entreprendre l’observation des oiseaux, car il y a relativement peu d’espèces et plusieurs sont faciles à identifier. Pour t’aider, tu peux consulter le site de ebird et te procurer la liste des oiseaux qui fréquentent ta région en hiver. Tu peux ensuite aller consulter un guide d’identification en ligne pour regarder des photos ou des images des oiseaux que tu auras peut-être la chance d’observer.

Chardonneret jaune

Voici quelques exemples d’oiseaux faciles à identifier que tu auras peut-être la chance d’observer : le geai bleu, le pigeon biset, l’étourneau sansonnet, le pic chevelu et le chardonneret jaune. Le moineau domestique est souvent présent dans les villes.La mésange à tête noire est fréquemment aperçue dans les boisés urbains. Elle est curieuse et très peu farouche ce qui fait d’elle un excellent sujet pour l’observation.

.

.

Harfang des neiges

Le harfang des neiges, emblème aviaire du Québec, est aussi très facile à identifier grâce à son plumage majoritairement blanc (surtout pour le mâle). C’est un visiteur régulier dans le sud du Québec à cette période de l’année, après qu’il a niché dans la toundra arctique. Étant donné qu’il est diurne, tu pourras peut-être l’observer en train de chercher une proie pour se nourrir.
.

.

Tu dois aussi te procurer le matériel nécessaire à ta sortie : des jumelles et un guide d’identification des oiseaux du Québec sont essentiels. Il y a peut-être quelqu’un dans ton entourage qui peut te prêter un guide d’identification des oiseaux ou tu peux en chercher un à la bibliothèque. Il faut aussi que tu puisses prendre des notes sur le terrain; un petit carnet et un crayon de plomb (graphite) feront l’affaire. Tu peux aussi télécharger l’application ebird sur ton téléphone ou sur ta tablette pour y inscrire directement tes données. N’oublie pas! Tu dois identifier, dénombrer et noter tous les oiseaux aperçus dans la parcelle qui t’aura été attribuée. À la fin de ta journée, tu auras aussi à spécifier le nombre d’observateurs ayant fait le recensement de ta parcelle, la durée de l’inventaire (en minutes), la température, la distance parcourue et le moyen de transport utilisé (à pied, à vélo ou en voiture). Tu dois aussi prévoir des vêtements adaptés à la température de la journée de l’activité, car beau temps, mauvais temps, celle-ci aura lieu. Seules des conditions météorologiques extrêmes pourraient faire en sorte qu’elle soit annulée ou reportée à une date ultérieure. N’oublie pas d’apporter une collation nourrissante et une boisson. Un chocolat chaud dans un thermos peut-être très réconfortant par temps froid. Tu peux aussi apporter des graines de tournesol noir; avec un peu de patience, une mésange à tête noire viendra peut-être se nourrir dans ta main.

Mésange à tête noire

.

Trouve-toi des amis ou des parents pour t’accompagner; l’activité peut être encore plus stimulante et enrichissante si vous êtes plusieurs. Tu peux aussi te joindre à des ornithologues plus expérimentés. C’est une bonne façon d’en apprendre sur le merveilleux monde des oiseaux et beaucoup d’ornithologues seront très heureux de te faire partager leurs connaissances.

.

La veille de l’activité, tu devras te coucher tôt pour avoir tous tes sens en éveil le matin suivant et pour être en forme toute la journée : le recensement débute au lever du soleil et se termine au coucher du soleil. Mais n’oublie pas : c’est au lever du soleil que les oiseaux sont les plus actifs, car ils doivent se nourrir après avoir dormi de longues heures. Le succès d’un bon recensement appartient à celui qui se lève tôt. C’est dans l’analyse à long terme des tendances, sur plusieurs décennies, que les données des recensements des oiseaux de Noël sont importantes. Elles permettent aux biologistes de suivre les tendances démographiques (répartition et abondance) des oiseaux qui passent l’hiver chez nous, sur tout le continent et depuis plus d’un siècle.

Il parait que

En 2015, c’est 143 différentes espèces d’oiseaux qui ont été observées au Québec pour un total de 404 967 oiseaux.

Il y a 1 066 observateurs qui ont participé au recensement des oiseaux de Noël au Québec en 2015. Seras-tu un de ceux-là cette année?

Deux espèces d’oiseaux ont été vues dans les 40 territoires inventoriés au Québec en 2015 : il s’agit du corbeau et de la mésange à tête noire.

Le geai bleu, la corneille d’Amérique et l’étourneau sansonnet ont été observés dans la grande majorité des territoires inventoriés au Québec en 2015  (38 territoires sur 40).

Deux espèces d’oiseaux désignées comme menacées ou vulnérables ont même été observées dans plusieurs territoires :   le pygargue à tête blanche et le faucon pèlerin. Une bonne nouvelle pour ces deux espèces!

Tous les goûts sont dans la nature

Voici comment faire pour y participer. Trouve un cercle de dénombrement qui fait l’objet d’un inventaire dans ta région. Ensuite, communique ton intérêt au compilateur responsable du territoire. Il pourrait de demander si tu connais bien les oiseaux de ta région et si tu es prêt à dénombrer les oiseaux durant toute la journée. Tu n’es pas à l’aise pour le faire seul? Pas de problèmes, plusieurs solutions s’offrent à toi :

1) Tu peux demander au responsable du cercle de dénombrement de te jumeler à un ornithologue expérimenté prêt à faire équipe avec toi.

2) Si tu as des mangeoires à oiseaux à la maison, tu peux faire l’inventaire des oiseaux durant une partie de la journée.

3) Et si tu ne connais pas du tout les oiseaux mais que tu souhaites t’initier à l’ornithologie, le RON Junior est une activité sur mesure pour toi.

C’est quoi ça? C’est un inventaire d’oiseaux basé sur le principe du recensement des oiseaux de Noël mais axé pour les jeunes. Tu peux consulter le site du regroupement Québec Oiseaux pour voir si un RON Junior est organisé près de chez toi.

Corbeau

.

.

.

.

Le RON est une belle occasion de prendre le temps de découvrir les oiseaux près de chez toi tout en participant à un projet de recherche.
.

Dans chaque région du Québec, il y a toujours de belles surprises à observer, comme un oiseau migrateur qui n’est pas encore parti, un oiseau rare ou encore une espèce menacée.

En plus, les données que tu vas recueillir vont être compilées avec celles de tous les autres observateurs de l’Amérique du Nord et peuvent servir aux biologistes qui étudient les populations d’oiseaux. Ça devrait te motiver à te lever tôt!

Pour en savoir plus

Audubon (site en anglais)

Les oiseaux du Québec

Projet FeederWatch

Jeux

.

Retour à la liste des Pleins feux sur... et leurs Croisades
Retour aux Pleins feux sur... et leurs Croisades

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Mots clés :

oiseaux

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »