L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Capsules

1 décembre 2015

Pleins feux sur... le temps des Fêtes et le dindon sauvage-2

Le dindon sauvage (Meleagris gallopavo) et toi

Dindon sauvageCette année, lors du repas de Noël, je pourrais occuper le centre de la table. Moi, le dindon sauvage, je remplacerais le traditionnel dindon d’élevage. Au printemps 2008, la première saison de chasse régulière a été lancée au Québec. Il y a d'abord eu une chasse printanière expérimentale en 2004.  l'époque, je faisais alors l’objet de vives discussions. Pour vous rappeler le tout, consultez la capsule publiée en 2004.

L'habit ne fait pas le moine!

Permettez-moi d’abord de mettre les choses au clair concernant mon nom. En français, vous m’appelez dindon sauvage. En anglais, vous dites Wild Turkey et pour les scientifiques, mon nom est Meleagris gallopavo. Meleagris signifie pintade et gallopavo, queue de paon, en latin. Tout un mélange n’est-ce pas? On m’a d’ailleurs longtemps confondu avec ces deux oiseaux et mon nom scientifique ne faisait qu’embrouiller les choses. Certains prétendent que mon nom anglais viendrait de mon cri : « turk, turk ». D’autres disent qu’il prend son origine du mot hébreux « tukki » utilisé par les Jésuites marchands de volaille qui ont facilité mon introduction en Europe.Dindon sauvage

Une chose est certaine, je suis un oiseau originaire du Nouveau Monde! Les Indiens du Mexique et de l’Amérique centrale avaient déjà entrepris ma domestication 200 ans avant J.-C. Les oiseaux domestiqués étaient deux fois plus petits que mes congénères sauvages et arboraient différentes colorations de plumage.

Le dindon sauvage qui habitait alors cette région est le Meleagris gallopavo gallopavo. Les scientifiques reconnaissent plusieurs sous-espèces de dindons sauvages qui se distinguent par leurs plumages et leur répartition géographique, autrement dit leur provenance :

  • Le dindon sauvage du Rio Grande (Meleagris gallopavo intermedia);
  • Le dindon sauvage de Merriam (Meleagris gallopavo merriami);
  • Le dindon sauvage de Gould (Meleagris gallopavo mexicana);
  • Le dindon sauvage de l’Est (Meleagris gallopavo silvestris);
  • Le dindon sauvage de Floride (Meleagris gallopavo osceola).

Il parait que

Je fais partie de la famille des phasianidés, au même titre que la gélinotte huppée, le faisan, la perdrix, les lagopèdes et les tétras. Je suis le plus gros représentant de la famille, je mesure de 89 à 122 cm de longueur et l’envergure de mes ailes peut atteindre 144 cm.

Je suis une vedette! Je figure même dans l’une des œuvres maîtresses du sculpteur québécois Alfred Laliberté : La Fermière. Le monument a été réalisé en 1915.

Monument la Fermière d'Alfred Laliberté

Le Québec compte environ 140 producteurs de dindons.

Le dindon sauvage le plus lourd : 16,2 kg.

Le dindon d’élevage le plus lourd : 39 kg.

Le record de la plus longue barbe est de 46 cm.

À la course, le dindon sauvage peut atteindre 19 km/h.

Dindons sauvagesAu Québec, c’est le dindon sauvage de l’Est qui occupe aujourd’hui le sud-ouest de la province.

Tout a donc commencé avec mon ancêtre mexicain! Au XVIe siècle, lorsque Christophe Colomb est arrivé au Nouveau Monde, se croyant aux Indes, il m’a affublé du nom de « poule d’Inde » qui s’est transformé avec le temps en dindon ou dinde selon le genre. Mes ancêtres ont fait le voyage vers l’Europe par bateau. J’étais alors une espèce inconnue dans les « vieux pays ». Le 24 octobre 1511, un document écrit ordonne que chaque navire de retour de la « Tierra Firme » apporte à Séville 10 dindons, 5 mâles et 5 femelles, à des fins de reproduction.

Au XVIIe siècle, des dindons domestiqués ont fait le voyage vers l’Amérique du Nord en compagnie des colons et d’autres animaux tels que des poules et des moutons. Ces dindons domestiqués se sont alors croisés dans la nature avec les dindons sauvages de l’Est. Leur progéniture était plus grande et plus robuste que leurs ancêtres mexicains. Plusieurs générations plus tard, ce croisement a donné le dindon d’élevage que l’on connaît aujourd’hui.

Existe-t-il encore des dindons mexicains, ceux-là même que les Indiens avaient domestiqués et qui sont à l’origine du dindon d’élevage actuel? Sont-ils toujours présents en Amérique ou en Europe? Certains prétendent que non, d’autres cherchent encore. En tout cas, le dindon d’élevage actuel a bien changé. Quant à moi, le dindon sauvage de l’Est, je suis de retour sur le continent nord-américain!

Dindon sauvageTous les goûts sont dans la nature…

La chasse printanière au dindon sauvage est désormais autorisée au Québec depuis 2008. Seul le dindon ayant une barbe peut être chassé. Oui, oui! Vous avez bien lu, une barbe!

 

Dindon sauvage mâle
Dindon sauvage mâle

Dindon sauvage femelle
Dindon sauvage femelle 

Tête et cou

- Couronne blanche

- Bleue et rouge

- Tête et cou déplumé

- Pas de couronne

- Surtout bleu-gris avec de petites plumes

Poids

- 7,7 et 9,5 kg

- 3,6 à 5 kg

Plumage

- Foncé avec irisation aux teintes de rouge, de vert, de cuivre, de bronze et d’or

- Plus terne : brunâtre ou plus clair

En tant que mâle, je me distingue! D’abord par ma taille, car je suis deux fois plus gros que la femelle, mais il y a plus encore. Je possède cette fameuse barbe, une pendeloque, des caroncules, un fanon et des ergots. Observe bien l’illustration et associe la définition à la partie correspondante de mon anatomie. 

- Touffe de poils drus qui poussent sur la poitrine

- Excroissances charnues de couleur rougeâtre qui ornent la tête et le cou

- Repli de peau qui pend sous le cou

- Pointe recourbée sur la patte utilisée pour se défendre contre les prédateurs

- Protubérance en forme de doigt située sur la tête et qui pend le long de la tête et du bec

Pour être en règle, le chasseur doit suivre un cours sur la biologie et la chasse du dindon sauvage et avoir son permis de chasse au dindon sauvage. La chasse a lieu pendant quelques jours seulement en mai et elle est autorisée à compter d'une demi-heure avant le lever du soleil jusqu'à midi, dans toutes les zones de chasse. La limite de prise est de deux dindons par année, par permis. La chasse a lieu le matin seulement, car les femelles couvent alors leurs œufs, bien camouflées dans leur milieu naturel. Elles s’alimentent habituellement en après-midi.

Je suis un grand séducteur! Le mâle est polygame. Je me reproduis avec plusieurs femelles que j’attire en glougloutant. En général, je glougloute lorsque je suis perché, le son porte mieux. On peut m’entendre jusqu’à un kilomètre de distance. Une fois les femelles près de moi, je parade!

Comme seule la chasse des porteurs de barbe est autorisée, ce sont les mâles qui sont recherchés. La chasse d’un certain nombre de mâles ne devrait pas empêcher que les femelles soient toutes accouplées; n’oublie pas que je suis polygame. Les chasseurs utilisent des appeaux et imitent les cris des femelles pour me confondre.

Peu importe que tu manges un dindon sauvage ou un dindon d’élevage, nous sommes tous les deux délicieux! Bon temps des Fêtes!

Pour en savoir plus

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

FÉDÉCP 

 Reportage La Semaine Verte

 Recettes  Le dindon du Québec

Jeux

  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Chroniques reliées

Nouvelle

L'hiver et la faune

C'est l'hiver! Pendant que vous sortez vos tuques, la faune se prépare à traverser la plus froide de nos saisons. Découvrez les stratégies des espèces fauniques habituées à l'hiver. Et sachez tout des rennes, des dindons, des tourtes, de la pêche blanche et du piégeage. Faites Pleins feux sur... l'hiver et la faune. 

Suite »

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »