L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Experts

19 août 2010

Un expert passionné : Alain Coulombe, géographe

Alain CoulombeJe suis un géographe, spécialisé en télédétection. La télédétection fait référence à la détection d’un objet, à distance, réalisée avec un appareil qui n’a aucun contact direct avec cet objet. Je fais surtout de la télédétection par satellite. Il existe des satellites de télédétection qui acquièrent des images de la surface de la Terre depuis le début des années 70. L’accès à ces images est maintenant démocratisé avec des sites Web comme Google Maps ou Google Earth. Mais il y a plus à faire avec une image satellite que de compter le nombre de piscines qu’il y a au kilomètre carré dans une ville ou ailleurs sur la planète. Les images satellite peuvent être utilisées par les agriculteurs ou les ingénieurs forestiers, en aménagement du territoire par les urbanistes, en prévention des tempêtes par les météorologues, ou encore en gestion d’une catastrophe naturelle par des équipes de secours. 

Au MRNF, nous disposons d’une importante banque d’images satellite que nos spécialistes en géomatique et ceux d’autres ministères et organismes peuvent utiliser. Si un utilisateur désire une image plus récente ou plus précise d’un secteur particulier, je passe alors une commande spéciale et achète l’image au nom du gouvernement. Grâce à notre système de partage des données, cette nouvelle image sera conservée dans la Banque de données satellitaires du Québec au MRNF et disponible pour d’autres utilisateurs. Cette centralisation et ce partage des données évitent qu’une image soit achetée deux ou trois fois par des utilisateurs différents, comme cela est déjà arrivé par le passé.

Lorsque je reçois l’image, je la traite en fonction des besoins de l’utilisateur. J’applique des composés colorés pour mettre en évidence différents aspects, j’accentue notamment les contrastes, j’améliore la brillance, etc. J’aide ensuite l’utilisateur à comprendre et à interpréter ce que révèle l’image en lui détaillant ce que sont, par exemple, les masses brunâtres, ou les zones en rouge, ou celles d’un bleu éclatant. Je convertis finalement le document dans le format désiré.

Ma longue expérience en télédétection me permet de savoir rapidement quel traitement numérique sera efficace dans tel ou tel cas. Je sais y faire! J’use de bien des stratagèmes pour faire parler l’image. La télédétection par satellite offre un énorme potentiel pour divers spécialistes en géomatique, dans divers domaines. On peut l’utiliser pour suivre la prolifération des algues dans un plan d’eau, pour évaluer la progression des dommages en forêt causés par les insectes, pour évaluer l’étalement urbain après l’implantation d’une autoroute, pour délimiter l’habitat du caribou, pour identifier des zones favorables à l’exploration minérale ou, dans un exemple récent, pour soutenir les activités de suivi de feux de forêt menées par le Centre des mesures d’urgence du ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

À mon expertise en télédétection s’ajoute un savoir-faire dans la production de documents en format Web. Je suis responsable, au Ministère, de deux sites de cartographie interactive : le Répertoire géographique des services gouvernementaux et Vues d’ensemble du Québec. J’ai collaboré au développement de ces sites et, aujourd’hui, je les enrichis continuellement et les mets à jour au fur et à mesure. Je consacre beaucoup de mon temps à ces sites, que je t’invite d’ailleurs à consulter : repertoire.atlas.gouv.qc.ca et vuesensemble.atlas.gouv.qc.ca.

Mon quotidien en images

Mon parcours à la trace !

À la fin de mon secondaire, j’entre au cégep en sciences pures. Un an après, le bilan est peu réjouissant. Pour le ping-pong, c’est A+, mais pour le reste! Sur treize cours, j’en échoue sept. C’est pas très sérieux. Je quitte et déniche alors un boulot comme journalier dans un couvoir. Je deviens ensuite poseur de fibre de verre sur des palettes de bâtons de hockey. Après cinq années, ballotté entre le duvet des poussins, le chômage, la poussière de fibre de verre, le chômage, j’en ai assez! Mes perspectives d’emploi ne sont pas terribles, j’ai envie de mieux, de beaucoup mieux.

Je rassemble mon courage et décide de retourner aux études. Mais en quoi? Une petite rétrospective de mes jeunes années d’étudiant met en lumière mon peu d’intérêt pour les mathématiques et le français, mais révèle une passion latente pour la géographie et l’histoire. Je me rappelle que ces matières étaient les seules qui me demandaient peu d’efforts parce qu’elles me captivaient. Une autoanalyse profitable qui n’a pas coûté cher et qui a orienté ma vie professionnelle de très belle façon!

À 23 ans, j’entre donc au bac à l’Université de Sherbrooke, en géographie. J’obtiens une bourse d’études Desjardins et, plus tard, une bourse du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Celle-là, c’est l’incitatif parfait pour me pousser vers la maîtrise. Durant deux années, je me spécialise en télédétection et en cartographie. Dès la fin de ma maîtrise, je décroche un premier contrat au MRNF. Il sera suivi d’un deuxième, qui se transforme ensuite en poste permanent, en 1992. J’ai travaillé à différentes directions du Ministère, tout en enseignant la cartographie à des étudiants au bac, à l’Université de Sherbrooke, de 1989 à 1998. Depuis 2000, je suis solidement ancré à la Direction de la cartographie générale et administrative du MRNF.

Surprenant, n'est-ce pas?

Ce qu’il y a de fascinant avec les images satellite, c’est la capacité qu’elles ont de nous révéler ce qu’on ne voit pas. Avec nos yeux, nous voyons la lumière dite « visible ». Pourtant, le rayonnement du soleil est aussi composé de rayons infrarouges, de rayons X, de rayons gamma et de rayons ultraviolets. En été, par exemple, après deux ou trois semaines sans pluie, l’herbe de ta pelouse sera plus sèche. Si tu marches pieds nus dans ton gazon, tu vas le ressentir. Pourtant, le degré de sécheresse n’est pas très avancé et, à ton œil, l’herbe paraît en bonne santé. Avec les images satellite, tu peux appliquer un filtre ou un composé fausse couleur, comme l’infrarouge, et faire ressortir ou mettre en évidence le mauvais état de ta pelouse ou celui d’une plantation d’arbres ou celui d’un champ agricole. Il s’agit d’utiliser le composé coloré qui convient et de traiter l’image de manière à ce qu’elle te livre l’information qui est là, mais que tu ne détectes pas, ou difficilement. C’est le monde de l’invisible à ta portée, enfin presque!

Record Guinness perso!

En 2003, le Ministère souhaite représenter visuellement le Québec tout entier, en se servant d’images à grande résolution, prises du satellite américain Landsat. On ne parle évidemment pas de quelques photos, mais bien de 400 photos différentes qui créeront une mosaïque d’images satellite. Pas facile toutefois quand les clichés sont pris à des dates différentes, entre mai et septembre. Sur certaines images on a des arbres dénudés, sur d’autres, une végétation luxuriante bien verte et, sur d’autres encore, des feuilles d’automne aux éclatantes teintes de jaune, d’oranger et de rouge. Comment donner l’illusion d’avoir une image uniforme et unique du Québec? Ça ressemblait davantage à une courtepointe!

Tu n’as pas idée de la patience qu’exige ce genre de projet. Il faut jouer constamment avec les contrastes et la brillance. Faire des essais, tenter autre chose, revenir en arrière, reprendre une partie du travail, faire des ajustements… Si le projet s’effectuait à travers d’autres mandats, j’ai dû m’atteler à la tâche, vers la fin, pour terminer en deux mois les quelque 200 images qu’il me restait à traiter. Une vraie folie, une belle folie!

Tu peux voir la mosaïque d’images satellite dans « Mon quotidien en images ».

Mes journées à la une

Voici grosso modo mon horaire, si je compresse plusieurs journées en une :

  • répondre aux courriels des utilisateurs du site Vues d’ensemble du Québec et du site Répertoire géographique des services gouvernementaux
  • vérifier le bon fonctionnement de ces deux sites et communiquer tout problème au responsable des serveurs Web
  • mettre à jour les fichiers cartographiques pour ces sites
  • répondre à une demande d’information sur nos produits cartographiques ou sur notre banque d’images satellite
  • fournir une image satellite à un usager du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec
  • traiter une image satellite pour les besoins d’un biologiste du Ministère
  • donner un cours de formation sur les logiciels en géomatique et en traitement d’images numériques
  • offrir mon soutien à un collègue sur l’utilisation de certains logiciels
  • assister à un colloque dans le domaine de la télédétection
  • participer à la rencontre du comité qui se penche sur les contenus du site Espace Éducation du Ministère
  • participer à des comités en relation avec mes connaissances en géomatique et les données que nous produisons à notre direction

Sauter dans mon univers, ça t'intéresse?

  • Participe au Jour de la Terre, le 22 avril de chaque année
  • Reçois des jeunes explorateurs à nos bureaux
    • Tu dois t’inscrire auprès de ton école et soumettre ta candidature pour avoir la chance de passer une journée au MRNF avec Alain Coulombe et ses collègues

Autres

  • En 2005, j’ai reçu le premier prix dans la catégorie image satellite d’un concours international de « Directions Magazine ». Tu peux aller voir mon image satellite dans « Mon quotidien en images »
  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »