L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Experts

19 août 2010

Un expert passionné : Sylvain Marois, technicien forestier

Sylvain MaroisTrès curieux de nature, je m’intéresse particulièrement à l’informatique et à la géomatique. J’ai vu ces technologies prendre leur place dans différents milieux scientifiques et je me suis demandé quel rôle elles pouvaient jouer en foresterie. Les photographies aériennes peuvent-elles nous aider à confirmer le respect des  règlements en forêt publique? Les images satellites nous offrent-elles la possibilité de définir les contours des zones de coupe forestière?

Dans un contexte de coupure budgétaire, alors qu’il est dispendieux d’envoyer des équipes sur le terrain, mon travail consiste à trouver des moyens de faire les choses autrement. En collaboration avec des informaticiens, des statisticiens et des ingénieurs forestiers, je cherche de nouveaux outils et de nouvelles méthodes pour réaliser la collecte et le traitement de l’information. Cela sans négliger la rigueur de la prise de données et la validité de celles-ci. Ainsi je coordonne les travaux d’évaluation du potentiel et de fiabilité des différentes technologies par rapport aux analyses terrain. Je m’attarde surtout aux méthodes de mesure sur photographies aériennes.

Le grand défi est ensuite  d’amener les techniciens forestiers à faire leur métier de façon différente. Pour cela, je dois leur démontrer l’efficacité des méthodes proposées et expliquer comment les utiliser. Concrètement, je forme les professionnels aux nouveaux processus de travail. Par exemple, en 2009, dans cinq bureaux du Ministère, nous avons déployé différentes méthodes de mesure que mes collègues et moi avions adaptées et développées au cours des dernières années.

Voici l’exemple d’une méthode que nous avons adaptée : une dizaine d’années après une coupe forestière, on remarque que le milieu se régénère et que 30 000 jeunes arbres à l’hectare occupent l’espace. Ce couvert végétal est beaucoup trop dense pour assurer la croissance optimale de la régénération naturelle. Aussi, faut-il procéder à une éclaircie précommerciale, c’est-à-dire couper des arbres pour ramener le peuplement à environ 2500 arbres à l’hectare. Les travaux d’éclaircie sont confiés à une compagnie forestière qui effectuera le travail selon les règles de l’art. Or, le gouvernement doit suivre et contrôler les activités se déroulant en forêt publique et pour ce faire, doit-il obligatoirement passer par une vérification terrain?

La réponse est la suivante : Mes recherches et analyses démontrent que les photographies aériennes modernes permettent d’obtenir - du haut des airs - une information valide et comparable à celle habituellement obtenue sur le terrain. L’interprétation de telles photographies, les mesures qu’on peut y prendre ainsi qu’une visite minimale sur le terrain peuvent donc devenir une méthode alternative et moins coûteuse pour assurer l’évaluation de la qualité d’un travail accompli. Vive la technologie!

Mon quotidien en images

Mon parcours à la trace !

La forêt est un milieu fabuleux, riche, vivant et complexe. Y faire une « promenade touristique », c’est une chose. Y effectuer des recherches et des inventaires, s’en est une autre! Pour travailler en forêt, il faut l’aimer profondément. Dans mon cas, c’est à l’époque des camps de vacances que j’ai eu la piqûre et, cette passion s’est accentuée au fil des années.

En secondaire V, je savais déjà que la forêt allait se trouver au centre de ma vie professionnelle. Petite hésitation toutefois : devenir technicien forestier ou ingénieur forestier? Je penche alors vers la technique et décroche mon diplôme du cégep de Sainte-Foy.

Trois ans plus tôt, alors jeune cégépien en recherche de défis et d’argent, je décroche un emploi à la Direction de la recherche forestière au ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Sans le savoir, je franchissais les portes du ministère au sein duquel j’allais faire toute ma carrière. Cet été là et les suivants, j’ai fait le tour de la province, des forêts de l’Abitibi à celles de la Gaspésie, en passant par l’Outaouais, l’Estrie, Chaudière-Appalaches et la Côte-Nord. Du vrai travail de terrain pour un gars de bois! Ces quatre étés m’ont permis de développer ma rigueur scientifique. En effet, j’ai vite saisi l’importance d’être rigoureux dans la prise de données et dans la collecte d’informations sur le terrain. Cette rigueur, je l’ai transposée dans la quête qui m’habitait depuis longtemps, c’est-à-dire comment arriver à intégrer les nouvelles technologies de l’informatique et de la géomatique  dans les métiers forestiers!

Surprenant, n'est-ce pas?

C’est fou comme la technologie évolue rapidement. Impressionné devant une nouveauté, je me dis souvent que des sommets sont maintenant atteints et que plus rien ne peut améliorer mon métier. Or, je me trompe! Aux deux ou trois ans, une autre avancée vient me surprendre et secouer mon imaginaire.

Par exemple, récemment, j’ai découvert un aspect inusité de la télédétection par laser aéroporté ou LIDAR (Light Detection and Rangding). Il s’agit d’un appareil installé à bord d’un avion qui envoie des rayons laser au sol pour interpréter le relief ou la topographie du milieu et mesurer différents éléments comme la hauteur des arbres. Ce sont des mesures très précises. Elles peuvent établir qu’un arbre mesure 2,97 mètres et que l’autre à côté en mesure 2,56. Voilà une technologie qui amène un potentiel nouveau dans notre métier. Je me lance donc dans de nouvelles recherches pour déterminer comment l’appareil peut être utilisé dans nos projets.

Record Guinness perso!

Si je te parle de travail en forêt, peut-être l’image d’un nuage de mouches noires s’impose dans ta tête. Tu n’as pas tort! Toutefois, il ne faut pas oublier que nous travaillons aussi l’hiver. Maintenant, vois-tu les motoneiges, les -40 degrés Celsius et les glaçons dans les moustaches? C’est exactement ça! J’ai vécu ce genre d’aventure sur la Côte-Nord durant un mois complet. Physiquement, ce fut exigeant, mais quand tu aimes la forêt et le plein air, c’est tout simplement exaltant, spectaculaire et exceptionnel. Nous vivions dans des roulottes de chantier, à même un camp forestier où les déjeuners se prenaient à cinq heures du matin. Ce fut parfois difficile de se sortir du lit si tôt, mais un coup tous réunis, la bonne humeur s’installait et la journée partait du bon pied!

En équipe de quatre, nous partions en motoneige avant les premiers rayons du soleil. Il fallait s’habiller chaudement, mais à l’arrêt des motoneiges, lorsque nous chaussions nos raquettes pour faire nos inventaires, alors là, nous avions chaud - froid - chaud – froid -  pas évident à gérer tout ça, mais quelle expérience!

Mes journées à la une

Voici grosso modo mon horaire, si je compresse plusieurs journées en une :

  • réaliser les essais visant à assurer l’efficacité opérationnel des nouvelles méthodes
  • conseiller l’équipe de développement sur la numérisation des éléments apparaissant sur les photos aériennes, dans le but d’élaborer une méthode
  • alimenter le contenu des rencontres du comité technique de pilotage du projet de gestion d’imagerie numérique
  • élaborer les présentations et rencontrer, à l’occasion, différents groupes en vue de présenter nos nouvelles méthodes
  • supporter la logistique ayant trait aux formations de nos techniciens des bureaux régionaux (préparation des plans de formation et gestion du matériel et des salles)
  • émettre des commentaires constructifs sur les rapports de firmes d’ingénieurs conseils mandatées
  • décrire et préparer la procédure sur photo aérienne, de mesure de bande forestière en bordure des berges
  • aider les différents utilisateurs à répondre à leur besoin (ça inclut mes collègues)
  • faire le suivi des besoins de soutien technique d’urgence
  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »