L'énergie

L'énergie

Plus le temps passe, plus les sources d'énergie se diversifient. Aujourd'hui, nous parlons d'énergie solaire, éolienne, géothermique, hydraulique ou fossile. Nous discutons également d'énergie renouvelable, non renouvelable et d'efficacité énergétique. Ce qui est sûr, c'est que  l'énergie est toujours au centre de nos vies, mais savons-nous nous y retrouver? Voici des pistes.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Emplois en vedette
Emplois en vedette

Votre porte d’entrée au Ministère !

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
3 votes
255
La forêt

La forêt

Elle fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Elle a commencé par nous indiquer où construire nos villes et nos villages, puis elle a meublé nos maisons, nous a donné des jouets, des outils, des loisirs et du travail, beaucoup de travail. Mais la forêt est aussi un écosystème fragile qui permet à des centaines d'espèces fauniques de survivre et de se reproduire. Et parfois, elle tombe malade ou succombe au feu. Découvrez les mille et un visages de la forêt québécoise!

Plus de ressources
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Nos conifères – Affiche
Nos conifères – Affiche

Quand l’image d’un sapin baumier vaut mille mots

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
12 votes
255
Nos feuillus - Affiche
Nos feuillus – Affiche

Les feuillus de la forêt québécoise sous la lentille du photographe

  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
8 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Le territoire

Le territoire

Il est fait de forêts, de montagnes et de collines, de sommets et de plaines, de rives, de rivières, de lacs et de ruisseaux, d'îles et d'archipels, de grottes et de péninsules. Il est habité ou cultivé, construit et arpenté de long en large, ou encore inexploré. Vu du ciel, il affiche ses reliefs. Cartographié, il définit ses limites. Photographié, il laisse voir ses secrets. Découvrez les multiples aspects du territoire québécois en compagnie des experts du Ministère oeuvrant dans les secteurs du Foncier et du Territoire.

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Cartographie
Parcourir le relief du Québec – Affiche

Quand le territoire s’affiche dans tout son relief

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
7 votes
255
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre
Michel Baillargeon - Arpenteur-géomètre

Réforme, progrès et modernisation sont ses maîtres-mots!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
4 votes
255
La faune

La faune

Pendant que des centaines de milliers de caribous courent sur les plaines du Grand-Nord, les tortues des bois tentent de survivre malgré la disparition progressive de leur habitat, les orignaux appréhendent la saison de chasse et les salamandres pondent leurs œufs. Ce qu'ils ignorent tous, c'est qu'ils sont observés avec discrétion, et étudiés avec science et patience. Découvrez tous les fruits de l'observation scientifique de la faune du Québec!

Plus de ressources
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
La faune et vous
La faune et vous – Programme éducatif

Assurer la pérennité de la faune, c'est aussi l'affaire des jeunes!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
32 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Benoît Fortin – Agent de protection de la faune
Benoît Fortin - Agent de protection de la faune

Par amour de la faune, par respect pour la richesse de nos milieux naturels

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
12 votes
255
Les mines

Les mines

La croûte terrestre n'est, en proportion, pas beaucoup plus épaisse que la pelure d'une pêche. Mais aussi mince soit-elle, elle contient tous les minéraux dont nous avons besoin au quotidien, à la maison ou au travail : du fer, du cuivre, du zinc, du nickel ou du mica, entre autres. Elle contient même de l'or! En tout, plus de 3 000 espèces de minéraux se cachent dans notre écorce terrestre qui, souvent, se détache en morceaux pour former de petites ou grandes roches. Découvrez votre sous-sol!

Plus de ressources
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Cartographie
Vues d’ensemble du Québec

Jetez un coup d’œil au territoire québécois ou scrutez-le à la loupe!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 0
9 votes
255
Activités pédagogiques
La plus vieille roche 1-Notre patrimoine minéral

Entrez dans le monde de la géologie - Primaire – 3e cycle

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
1 vote
255
Activités pédagogiques
Un choix de carrière, des ressources de choix

Imaginer sa vie dans le monde des ressources naturelles!

  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
9 votes
255
Nos chroniques

Recherche avancée

Nos chroniques

Experts

26 mai 2011

Une experte passionnée : Françoise Jenniss, technicienne forestière

Françoise JennissMon unité de gestion au Ministère couvre trois grands territoires de la Côte-Nord : Sept-Îles, Havre-Saint-Pierre et l’île d’Anticosti. Cependant, j’ai toujours été associée de près à la problématique forestière de l’île d’Anticosti. Ces dernières années, la diminution des superficies en sapinières sur l’île menace l’habitat hivernal du cerf de Virginie et, conséquemment, la survie de l’industrie de la chasse. L’île est en effet réputée pour ses conditions de chasse exceptionnelles.

Avec mes collègues du Ministère et divers partenaires, je participe au développement de la stratégie d’aménagement de l’habitat du cerf qui est mise en œuvre sur l’île dans tous les territoires de coupe. Elle consiste essentiellement à créer dans les secteurs d’intervention forestière de vastes zones clôturées que l’on appelle exclos, à l’intérieur desquelles nous plantons du sapin. Afin de leur offrir de meilleures conditions de croissance, les plants sont mis en terre seulement après deux saisons de chasse. Ces périodes de chasse dans l’exclos ont pour but de diminuer la pression du broutement en réduisant la densité de la population de cerfs à 10 ou 15 individus par km2.

Toutes les activités de l’industrie forestière sur l’île s’inscrivent dans ce projet faunique unique de restauration de l’habitat du cerf et sont encadrées par une convention d’aménagement forestier. Et c’est ma responsabilité de voir au respect des normes de cette convention. Quant aux plantations, je délimite les secteurs à reboiser dans l’exclos, j’estime le nombre de plants à produire en pépinière, je supervise la qualité du transport des plants sur l’île et j’effectue un suivi de la croissance des sapins. Si je vais un peu moins sur le terrain aujourd’hui, je voyage par contre beaucoup à travers les cartes et les photographies aériennes.

Mon quotidien en images

Mon parcours à la trace !

D’origine autochtone, j’ai vécu ma jeunesse à La Romaine, un petit village isolé de la Basse-Côte-Nord. Avant d’aller suivre une formation en conservation de la faune à Dégelis, au Témiscouata, je n’avais jamais vu de fermes ni de vaches de ma vie. Ma réalité dans le nord était tout autre!

À la suite d’infructueuses recherches d’emplois dans mon domaine, je reprends la route du nord et m’arrête au cégep de Baie-Comeau, en technique d’aménagement cynégétique et halieutique. Avant de compléter ma chimie et ma physique, je m’inscris en technique forestière. Coup de cœur! J’aime tellement la foresterie que j’envisage même de devenir ingénieure forestière. J’effectue aussi des démarches pour suivre un stage hors pays, en Norvège. Un défi majeur pour une fille dont l’anglais se résume à yes, no, that’s it.

Toutefois, mes plans changent radicalement la journée où le MRNF me propose de travailler sur l’île d’Anticosti. WOW! Rien ne peut alors me réjouir davantage. De 1997 à 2004, mon contrat est renouvelé chaque année. Et depuis 2004, je travaille comme technicienne forestière au Ministère, à l’unité de gestion de Sept-Îles – Havre-Saint-Pierre – Anticosti.

Surprenant, n'est-ce pas?

231 : c’est le nombre de personnes qui habitent sur l’île d’Anticosti. 12 : c’est le nombre d’élèves de la maternelle à la 1re secondaire qui fréquentent l’école. 160 000 : c’est le nombre de cerfs de Virginie qu’on dénombre. Ce cervidé est roi sur l’île. Pas question d’entretenir un petit jardin sans l’entourer d’une clôture d’environ trois mètres, sinon gare à cet herbivore insatiable. En réalité, l’île est le paradis du chasseur. La chasse au cerf attire près de 4500 personnes par année et constitue le moteur économique de la région. Les retombées annuelles de cette activité sportive s’élèvent à 11 millions de dollars. En bonne saison, les hôtels ouvrent, les camps des pourvoyeurs se remplissent, les guides touristiques regagnent l’île, les vacanciers retrouvent leur chalet et la population double. Alors le portrait de l’île change complètement. Elle est fantastique et unique cette île. Je l’aime pour tout ce qu’elle est.

Record Guinness perso!

Arrivée tôt au bureau ce matin-là, j’apprends de mon supérieur que j’avais « gagné » un voyage en Cessna 337 au-dessus de l’île d’Anticosti… pour évaluer la superficie des chablis! J’adore cette île. Ma participation à l’expédition m’est apparue comme un cadeau. Je passe en vitesse à la maison pour me changer, préparer de la nourriture et trouver une gardienne qui allait récupérer mon garçon à la garderie. Je pensais n’avoir rien oublié. Mais il fait froid en altitude un 9 décembre, proche d’une porte d’avion qui ferme mal et sous l’effet d’une tempête inattendue. Mes gros pantalons d’hiver étaient restés chez moi. À l’atterrissage, ma cuisse gauche était complètement bleue. Et ce n’est pas à Sept-Îles que s’est fait cet atterrissage, mais plutôt à Port-Menier, sur l’île. Nous avons dû y passer la nuit. Heureusement que j’ai une formidable gardienne sur qui je peux compter! Malgré les imprévus parfois déstabilisants, j’adore ce genre d’aventure.

Mes journées à la une

Voici grosso modo mon horaire, si je compresse plusieurs journées en une :

  • ouvrir le logiciel ArcView
  • positionner les nouveaux chemins forestiers sur la carte du secteur Brook
  • approuver les états d’avancement des travaux sylvicoles réalisés par une compagnie au nord-ouest de Sept-Îles
  • valider un secteur de coupe à partir de photographies aériennes
  • délivrer un permis de coupe de bois de chauffage au propriétaire d’un chalet
  • participer à une réunion du comité de santé et sécurité au travail
  • organiser un atelier pour inciter mes collègues à faire du compostage
  • récupérer les plants à remettre aux résidents qui rapportent leurs résidus domestiques dangereux lors d’un événement annuel
  • rencontrer des jeunes dans une école primaire pour leur parler d’écologie et de foresterie et pour leur montrer différentes essences d’arbres
  • répondre à une question opérationnelle d’un technicien qui fait des travaux sur l’île d’Anticosti
  • rencontrer l’ingénieur forestier pour mettre en place un protocole de construction des exclos sur l’île
  • récupérer les données terrain du protocole de suivi des plantations de sapin sur l’île

Sauter dans mon univers, ça t'intéresse?

  • Je participe tous les ans aux activités organisées à Sept-Îles dans le cadre du Mois de l’arbre et des forêts
  • Je participe chaque année aux activités de Mon arbre à moi, un programme grâce auquel un arbre est remis à chacune des familles de la région qui vient d’avoir un enfant
  • Je me rends souvent dans les écoles pour rencontrer les élèves et leur parler d’écologie et de foresterie
  • Captcha

Partagez : 

  • Facebook
  • Twitter
  • Courriel

Partager à un ami

  • Captcha

Chroniques reliées

Nouvelle

Les forêts pour le Québec d'aujourd’hui et de demain

Dans l’espoir de susciter un consensus mondial sur la gestion durable des forêts, les Nations Unies ont proclamé l’année 2011 Année internationale des forêts

Au Québec, la forêt a toujours été au centre de notre histoire et de notre mode de vie, tout comme de la vie sociale, culturelle et économique.  En 2011, l’importance et les multiples rôles de la forêt seront mis en valeur dans le cadre d’événements et activités présentés entre autres par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune, chef de file en matière d’aménagement durable de la forêt.

Suite »

Mots clés :

expert, experts, forestier, forêt

Plein de ressources, c'est…

…l'album photos de la faune québécoise, l'encyclopédie de nos ressources naturelles, l'atlas détaillé de notre territoire, le répertoire des métiers qui font bon ménage avec la nature… et votre première source d'idées, d'information et de matériel éducatif. Suite »